Togo : Promotion du riz local, une convention tripartite lie la BB, le MIFA et les ESOP

0
406
Les premiers responsables à la signature

Les producteurs de riz togolais n’ont plus de soucis à se faire quant à la livraison de leur produit qui rentre dans la production de la bière de la brasserie BB Lomé.

A ce sujet, les premiers responsables de la brasserie se sont liés d’un contrat permanent avec les principaux acteurs de la chaîne de production et les autorités en charge de l’agriculture togolaises à savoir les ESOP et le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA).

L’acte qui traduit ce partenariat a été signé lundi 23 décembre 2019 au siège de la Brasserie à Lomé entre les trois partenaires qui s’engagent chacun à jouer son rôle dans la promotion du riz Togolais au bonheur des riziculteurs ainsi que des consommateurs.

Dans le cadre de cet accord, le MIFA agira pour promouvoir les produits financiers et assuranciels adaptés au secteur agricole en vue de faciliter la production du riz aux niveau des ESOP « il s’agit pour le MIFA d’accompagner les ESOP à avoir les ressources nécessaires (techniques et financières) pour satisfaire la production du riz dont la brasserie a besoin, donc le MIFA qui est dans cette convention va jouer le rôle d’accompagnement de tous les acteurs qui vont concourir à atteindre les objectifs de livraison des tonnages de riz demandés par la Brasserie », a partagé Aristide Agbossoumondé, Directeur Général du MIFA.

Pour leur part, les ESOP s’engagent à fournir le riz togolais en quantité et en qualité à la BB suivant les normes internationales requises.

« Ce partenariat aide nos producteurs à doubler leurs champs et à sécuriser leurs revenues », a expliqué Ahoulimi Pialo, Représentante des ESOP.

« Notre objectif est d’augmenter la capacité de production et de transformation du riz local pour couvrir la totalité des besoins d’approvisionnement en riz de notre entreprise et  ainsi occuper jusqu’à 30%  de la production nationale. Cette convention va  sécuriser les revenues d’environ 113000 riziculteurs en générer en moyenne 2000 emplois agricoles en zone rural et au sein des unités de transformation que sont les ESOP », a fait savoir Thierry Féraud, DG de la Brasserie BB Lomé.

Reporterdafrique   

 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here