Togo : ESAM donne des séminaires additionnels et renforce les compétences de ses étudiants

0
387
Roger Mifétou devant les étudiants à ESAM

L’approche de la mondialisation sur le marché de l’emploi induit bien des exigences s’agissant du recrutement de cadres pour les entreprises. Ainsi de nos jours, le seul fait d’avoir ses diplômes ne suffit pas pour capitaliser les compétences requises selon les vœux des employeurs de plus en plus exigeants. « Un employeur recherche un collaborateur qui puisse l’amener à réaliser les rêves de son entreprise, pas celui qui a que des diplômes », a déclaré Roger Mifétou, Recruteur international à Paris.

La maîtrise de la  rédaction d’un CV, mais aussi les qualités  de leader en soit se posent dans ce contexte comme de principaux éléments qui offrent l’accès à l’emploi aux jeunes diplômés.

Ceci, Roger Mifétou, aussi Directeur Général de l’Ecole Supérieure d’Audit et de Management (ESAM) le sait très bien de par ses multiples expériences acquises au fil des ans dans le domaine.

Le premier responsable de l’ESAM veut mettre les étudiants de son établissement dans le bain des “têtes bien faites” à travers des formations périodiques à l’endroit de ses derniers dans le but de les rendre compétitifs sur le marché de l’emploi.

Après plusieurs séries de séminaires axés entre autres sur la gestion du temps, l’organisation, la réussite, la pensée des possibilités et le leadership efficace pendant la période des vacances dernières, cette école supérieure forme encore ses apprenants sur la rédaction de CV et les qualités d’un leadership.

Le séminaire ouvert lundi 23 décembre au siège de l’ESAM à Lomé pour prendre fin ce mardi, enregistre la participation de plusieurs centaines d’étudiants avec la présence du DG Mifétou comme principal animateur des ateliers.  « Notre politique, c’est toujours de produire des têtes bien faites, nous voulons qu’il y ait une différence entre les étudiants et les autres, nous voulons qu’ils compétissent et donc il faut leur donner les atouts et ces atouts se trouvent dans les séminaires que nous organisons. Quand ils vont faire une lettre de motivation, il faut qu’ils ciblent le CV et non faire ce que tout le monde fait parce que nous voulons qu’ils soient « l’homme optimal »  qu’un  chef d’entreprise souhaite avoir comme collaborateur », a martelé le DG Roger Mifétou

Reporterdafrique

 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here