Togo : Ça grogne chez les enseignants du catholique

0
519
Photo

Les enseignants de l’Eglise catholique sont mécontents, ils ont observé un mouvement d’humeur vendredi 06 décembre 2019 à Lomé.

Ils disent protester contre leur mauvais traitement salarial appliqué par le patronat en violation de la convention interprofessionnelle signée par l’Eglise catholique et mise en vigueur depuis des années au Togo. « C’est le mauvais traitement qui nous amène à faire ce mouvement de mécontentement puis que nos salaires sont trop bas par rapport au coût de la vie », a déclaré Ayissou Kodjo Adolphe porte-parole des enseignants contestataires.

Selon les grévistes, au Togo les close de cette convention stipulent que le diplôme du BEPC soit rémunérer à 75 mille francs CFA  et le baccalauréat à 99 mille francs, mais force est de constater qu’un enseignant titulaire du BEPC est soldé à 42 francs et le titulaire du baccalauréat deuxième partie est payé à moins de 55 milles francs dans l’enseignement catholique.

« Nous voulons que le patronat respecte la convention interprofessionnelle mise en vigueur en rehaussant un peu nos salaires que nous percevons pour améliorer nos conditions  de vie et de travail, mais si rien n’est fait pour nous, nous continuons la lutte » a ajouté le porte-parole Ayissou Kodjo Adolphe.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here