Protection des enfants contre le paludisme, l’engagement du Togo à éliminer le mal

0
405
Photo, un enfant sous moustiquaire imprégné

Au Togo, l’engagement de l’Etat et de ses partenaires contre le paludisme date depuis l’époque coloniale par la création d’un service de lutte antipaludéenne devenu en 1960 service national du paludisme qui ultérieurement a été érigé en programme nationale de lutte contre le paludisme.  Pour répondre efficacement à la lutte, le programme s’est doté d’une politique nationale de lutte contre le paludisme  en 1996 assorti d’un premier  plan stratégique 2001-2005.

A travers l’engagement de l’Etat togolais et ses partenaires, La lutte contre le paludisme, s’est traduite au fil du temps par la distribution des moustiquaires imprégnées. Ainsi en 2017  80% des enfants sont parvenus à dormir sous des moustiquaires imprégnées (88% en milieu urbain et 90% en milieu rural).

Pour sa part, la lutte anti vectorielle a entraîné  la possession des Moustiquaires Imprégnés d’insecticides à Longues Durée d’Action (MIILDA) par ménage a évolué de 33%  à 71% et la possession d’une MILDA pour 2 personnes à évolué de 65% à 85% tandis que  l’utilisation a évolué de 34% à 63% avec 69% pour les femmes enceintes et 70% pour les enfants de moins de 5 ans.

 

Reporterdafrique.

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here