Togo: Emploi des jeunes, une cartographie des interventions de l’État désormais disponible

0
629
Photo, ouverture des travaux

Selon ceraines structures opérant dans le secteur de l’emploi des jeunes au Togo la question reste un sujet cher au gouvernement qui déploie des efforts d’année en année pour réduir sensiblement le chômage au sein de la jeunesse parmi laquelle 22% traînent encore dans le sous emploi.

Ces actions du gouvernement en faveur de cette jeunesse passe par la mise en œuvre des initiatives de porté nationale telles que le plan stratégique pour l’emploi des jeunes exécuté entre 2013 et 2017, la politique nationales de l’emploi déployée entre 2014 et 2018 et le plan national de développement en cours d’execussion jusqu’en 2022 pour générer plus de 500 000 emploi d’après les autorités du pays.

En vue d’assurer une meilleure coordination entre ces structures spécialisées dans les interventions de l’État dans le domaine de l’emploi des jeunes une étude a été réalisée sur l’ensemble du territoire dans le but de fournir des informations détaillées sur ces différentes politiques et actions de l’État.

À la lumière de cette étude commanditée par la Coalition Nationale pour l’Emploi des Jeunes (CNJE) appuyée par le Centre Autonome d’Études et de Renforcement des capacités pour le Develeppement au Togo (CADERT) il est révélé que 70% des interventions de l’État sont concentrées dans le domaine de l’entreprenariat et de l’auto emploi, 22% dans le domaine de la formation professionnelle et 19% dans le domaine de l’insertion professionnelle.

Le document contenant ces informations a été soumis à l’appréciation des acteurs pour validation lundi 9 juillet 2019 à Lomé en présence des promoteurs. Des analyses critiques et amadements sont attendus de ces derniers.“Votre présence en ces lieux est guidée par la nececité d’apporter sur la base de vos expériences que je sais pointues et diversifiées, des contributions pertinentes pour l’amélioration de ce rapport… afin de permettre au gouvernement de disposer d’un document claire, cohérent et concis” avait adressé aux participants dans son mot d’ouverture Cyr Koss Adjeoda, Vice-président du CNEJ.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here