Les pays d’Afrique de l’ouest parlent Sécurité à Lomé

0
508
Photo: Klaus Grutjen, Représentant Régional Fondation Hanns Seidel Afrique de l’ouest

Ils sont venus des services de sécurité de la République du Bénin, du Ghana, du Mali, du Niger et du Togo, eux ce sont les points focaux de la police de proximité ou communautaire.

Ces gardiens de la paix et de la sécurité des pays de la sous-région ouest africaine (directeurs de police de leur état) sont en réunion à Lomé la capitale togolaise depuis mardi 18 juin et ce jusqu’au 19 Juin 2019.

La co-production de la sécurité par une meilleure coopération entre les forces de l’ordre et la société civile des pays est les sujet sur la table des discutions.

Pendant les deux jours les professionnels en charge de la sécurité des pays ouest africains échangent sur les questions de sécurité dans leurs différents pays, examinent les derniers progrès réalisés dans la mise en œuvre de la police de proximité, les meilleures pratiques en la matière ainsi que les défis à relever en matière de lutte contre l’insécurité transfrontalière.

L’action est à l’actif de la fondation allemande Hanns Seidel et vise une meilleure collaboration entre les États en matière de lutte contre l’insécurité sous toutes ses formes dans la sous-région. « Nous sommes arrivés ensembles avec nos partenaires à la conclusion que seule la coopération transfrontalière peut de manière durable nous aider à résoudre les problèmes de la sécurité en Afrique de l’ouest », a expliqué Klaus Grutjen, Représentant Régional Fondation Hanns Seidel Afrique de l’ouest

Le sujet n’est pas des moindres aux yeux des autorités togolaises. « La sécurité est aussi préoccupante au Togo pour la défense et la sécurité du territoire national  ainsi que des citoyens, le concept de police de proximité apparait comme une approche de solution au constat de méfiance, de défiance, de crise ou même de divorce entre les populations et les forces de sécurité et les force de défense favorisant le développement de la délinquance, de l’incivisme, de la criminalité et même du terrorisme », a martelé le col Bamana Baragou, Conseiller technique au Ministère de la  sécurité et de la protection civile à l’ouverture des travaux .

La Rédaction   

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here