Élections locales au Togo: Des jeunes engagés pour la réussite du PND dans la paix

0
397
Max Kougnima, porte-parole du mouvement à Bè-Est

Les jeunes du mouvement citoyens pour la non-violence et la paix étaient dans les rues de Lomé ce samedi 8 juin 2019.

C’étaient à travers un footing qui a traversé très tôt le matin, les artères de la capitale togolaise avec pour point de chute le centre communautaire de Bè en présence des premiers responsables, des membres ainsi que des sympathisants.

Photo: Les jeunes au point de chute à Bè

“Nous nous réjouissons de la mobilisation autour de cette action que nous avons tenu à organiser pour attirer l’attention de tous les togolais sur l’importance de préserver la paix en ces périodes d’élections qui s’approchent à grand pas en contraste avec la mise en œuvre du PND qui  tient une louable promesse de création d’ emplois pour la jeunesse”, a affirmé Max Kougnima, Porte-parole du mouvement à Bè-Est.

De Baguida (banlieue est de Lomé) à Bè en passant par les quartiers kodjoviakopé et Nyékonakpoè, ils étaient plusieurs centaines à répondre à l’appel de leur association à pieds d’œuvre pour des actions en faveur de la non-violence et la paix lors des prochaines élections locales qui s’annoncent.

“Nous nous engageons fermement à préserver la paix et la sécurité en luttant contre la violence sous toutes ses formes pour la réussite du PND qui offrira plus de 500 000 emplois pour la jeunesse togolaise”. Lit-on dans une déclaration rendue publique à l’occasion.

Le mouvement citoyens pour la paix a été créé depuis 2005 avec pour mission d’œuvrer pour la non-violence et la paix sur le territoire Togolais.

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here