Togo : Protection des droits des détenues, l’UCJG forme des acteurs de la chaîne pénale

0
453
Photo: Ouverture des travaux

Une session de renforcement de capacités à l’endroit des acteurs de la chaîne pénale s’est ouverte ce jeudi 23 mai 2019 à Lomé.

Ils sont une cinquantaine de magistrats, de personnel des services pénitentiaires, d’avocats, ainsi que d’officiers de police judiciaire venus de tout le pays à prendre part à ce séminaire qui s’achève le 24 mai.

“Protection des droits du détenu dans la procédure pénale», est le principal sujet sur la table des discutions.

L’action est à l’actif de la branche togolaise de l’Union des Chrétienne des Jeunes Gens (UCJG) et s’inscrit dans le cadre de son projet “protection et réhabilitation des jeunes vulnérables au Togo”, un projet en cours d’exécution dans le pays depuis 2015.

Selon les premiers responsables de l’UCJG, ledit séminaire se veut un cadre d’échanges pour rappeler aux participants l’importance de ce qui relève de leur rôle dans la protection des droits fondamentaux des citoyens interpelés.

L’objectif poursuivi par le biais de cette démarche est de contribuer aux efforts des autorités politiques en vue d’améliorer les conditions de détention et d’accélérer la procédure judiciaire.

“Nous estimons qu’il est important que ces acteurs se retrouvent entre eux dans un cadre comme tel afin de partager les nouvelles dispositions du code pénal en vigueur pour mieux respecter les droits des détenues”, a déclaré Franck Gafan, Responsable des programmes à l’UCJG Togo.

Dieudonné Messan 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here