Togo: Santé du peuple propose la candidature unique d’une personnalité apolitique en 2020

0
580
Photo: Dr Georges William Kuessan, Président national de Santé du peuple

Le parti Santé du peuple de Docteur Georges Kuessan William n’est pas d’accord avec les réformes constitutionnelles et institutionnelles opérées par la 6ème législature le 8 mai dernier à l’hémicycle.

La formation politique de l’opposition togolaise a exprimé son rejet des réformes mardi 21 mai 2019 en conférence de presse à Lomé.

Parlant de la nouvelle donne politique dans le pays, santé du peuple estime que “les réformes opérées comportent de graves contradictions et sont contraires aux aspirations du peuple togolais”.

A en croire les plus hauts responsables du parti, la limitation du mandat présidentiel consacrée par l’article 59 de la nouvelle constitution n’en est pas une car la constitution de 92 l’a solidement verrouillée pour le protéger de toute velléité de modification alors que celle-ci donne la possibilité de la réviser par voie référendaire.

Pour faire face à une telle réalité et sortir de l’ornière, l’ancien membre de la C14 se met dans un rôle de visionnaire et propose deux options à ses pairs de l’opposition en face du régime en place. “Nous disons que c’est le moment ou jamais pour l’opposition s’organise de façon très sérieuse pour prendre le pouvoir en 2020”, a martelé Dr Georges William Kuessan Président national du parti santé du peuple.

La première est une participation aux prochaines élections locales quelques soient les conditions de son organisation. “Cela permettra au delà de ce qu’offre ces élections comme base d’un développement harmonieux, de contrôler certaines communes et d’y limiter les velléités de fraudes du régime lors de la présidentielle de 2020 par la mise en place d’une bonne vigilance électorale”, lit on dans la déclaration ayant sanctionné le conférence.

La deuxième option soulevée par santé du peuple toujours à travers sa déclaration est le choix d’un candidat unique apolitique, jouissant d’une probité morale, ayant un riche carnet d’adresse, dont l’engagement pour la cause défendue est connu, mais qui publiquement, prend peu part aux débats politique.

Cette personnalité qui pourra être locale ou venue de la diaspora, sera désignée et soutenue par les principaux partis de l’opposition avec la lourde mission de porter le flambeau de toute l’opposition lors de la présidentielle de 2020.

Il sera question pour ce dernier d’organiser un lobbying diplomatique actif, de réunir les moyens pécuniaires et matériels nécessaires à l’organisation d’une bonne campagne et d’une vigilance électorale, de gagner la présidentielle de 2020 et de réunir toutes les preuves lui permettant lui permettant de prendre effectivement le pouvoir.

Et une fois au pouvoir, il sera porteur d’un programme commun de toute l’opposition pour une transition de 3 ans débouchant sur l’organisation de nouvelles élections présidentielles en 2023 pour un véritable État de droit dans le pays.

Reporterdafrique                

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here