Togo : Faure Gnassingbé et son gouvernement veulent passer à un mandat présidentiel de 7 ans

0
982
Photo: Les députés à leur nouveau siège à Lomé

Les réformes constitutionnelles et institutionnelles sont- elles en train de prendre une autre tournure au Togo contrairement aux revendications des peuples dans les rues depuis plusieurs années ?

En fait le pouvoir en place au Togo depuis plus de 50 ans déjà ambitionne de faire passer à 7 ans le mandat présidentiel renouvelable une fois et celui des députés à 6 ans renouvelable 2 fois.

Les députés togolais s’étaient réunis en session parlementaire  mardi 7 mai 2019 à l’Assemblée nationale. Lors des travaux en commission des lois constitutionnelles, les députés du parti au pouvoir et les commissaires du gouvernement ont défendu une proposition de loi venant du gouvernement.

Le gouvernement du parti UNIR qui détient la majorité à l’Assemblée propose en effet que le mandat du Président de la République passe désormais de 5 à 7 ans, renouvelable une fois et qu’en même temps celui des députés passe à 6 ans renouvelable 2 fois.

A en croire la mouvance au pouvoir, “ces réformes ne visent pas à aider quelqu’un à mourir au pouvoir…7 ans c’est le minimum pour un Président de la république”, a clamé un député du parti UNIR qui soutient par la suite qu’il faut mettre ces réformes en œuvre du fait selon lui, qu’elles constituent une chance pour le peuple togolais et les partis politiques.

La démarche n’est pas du goût des partis de l’opposition parlementaire pourtant très minoritaire face à UNIR.

Prenant la parole tour à tour, les députés du NET, MPDD, UFC et PDP ont conseillé à leurs pairs qui sont du côté du pouvoir de garder les mandats tels quels notamment celui du président qui devrait rester à 5 ans renouvelable une seule fois au risque d’activer le mécontentement populaire à travers le pays.

C’est ainsi que dans la foulé, le député Gabriel Agbéyomé Kodjo, du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement  (MPDD), a fait savoir que cette position du pouvoir n’est pas la bienvenue suivant le contexte politique actuel du pays. Le président du MPDD a poursuivi en avertissant qu’il ne faut pas soulever le mécontentement populaire et qu’il faille maintenir le mandat présidentiel à 5 ans renouvelable une seule fois.

Quoi que peine perdue pour l’opposition, le Nouvel Engagement Togolais (NET), a quant à lui souligné la mise en garde  envers le pouvoir. ” Notre travail au niveau de la minorité c’est de mettre en garde le pouvoir et de dire qu’en cherchant la stabilité avec cette proposition, cela peut revenir à la figure…Le pouvoir use et 14 ans c’est trop” a indiqué Gerry Taama Président du NET.

Somme toute, il est à retenir qu’en attendant qu’un consensus soit trouvé sur cette question du mandat présidentiel, le mandat des députés a été maintenu à 6 ans renouvelable 2 fois ou encore 18 ans pour les députés qui auront l’audience des électeurs à chaque scrutin législatif au Togo.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here