Togo : Entreprenariat des jeunes, la SJFE mobilisée aux côtés du gouvernement

0
1861
Photo: Sogoyou Tchamie, Président de la SJFE

Ils sont des jeunes hommes et femmes entrepreneurs togolais, tous opérant dans les secteurs du BTP, des prestations de services, et de fournitures de tout genre.

Ce groupe de jeunes acteurs très actifs de nos jours dans la sphère entrepreneuriale togolaise réunis depuis novembre 2018 au sein de la Synergie des Jeunes et Femmes Entrepreneurs du Togo (SJFE) dans un contexte où le gouvernement de leur pays s’est résolument engagé dans l’amélioration du climat des affaires pour attirer plus d’investisseurs et créer davantage d’emplois à l’ensemble de la jeunesse.

Tous mus par la volonté d’accompagner les plus hautes autorités de l’État togolais à réaliser le pari de céder 20% des marchés publics à la jeunesse entreprenante du pays, un pari qui est d’ailleurs déjà mis en application depuis janvier 2018, ces jeunes de la SJFE se sont retrouvés au cours d’un séminaire à Lomé la capitale togolaise ce samedi 30 mars 2019.

Cette rencontre ( la première depuis la création de la Synergie) qui a permis aux premiers responsables de présenter le bilan des activités menées jusqu’à ce jour et de produire un plan d’action pour les prochaines échéances a également été une faitière d’échanges et de partages au tour des conditions et opportunités générées par les 20% cédés sur le marché qui a permis à la jeunesse d’enregistrer des recettes à hauteur de 10 milliards de francs CFA en 2018.

“L’entreprenariat, la clé d’un développement réussi” était le sujet ayant cristallisé les réflexions menées dans une approche participative colportée à travers un panel animé par Gannyi-Akue Kpakpo, Spécialiste en Économie du Développement, en financement du secteur privé, un homme à la fois un théoricien et praticien en la matière.

Pour ce présentateur don l’exposé était intitulé : “créer un cadre idéal pour la réussite de son entreprise”, la réussite d’une entreprise repose sur 4 piliers que les jeunes entrepreneurs ne devraient pas perdre de vue. “En bon entrepreneurs la réussite de notre entreprise ne dépend que de nous. Il nous faut y mettre de nos moyens et notre confiance pour réussir. Et nous estimons que cette Synergie qui est créée pour la jeunesse est une réussite” a-t-il indiqué avant d’ajouter que ” le bon entrepreneur doit avoir un comportement exemplaire vis à vis de son entreprise, il doit tout de même faire une gestion efficiente et objective de son équipe, il a le devoir de s’assurer de la qualité des produits et services vendus par son entreprise, et également vérifier l’efficacité des infrastructures mises en place pour la réussite de l’entreprise”.

D’après Sogoyou Tchamie, Président de la SJFE cette rencontre intervient dans la dynamique d’une mobilisation plus accrue des jeunes entrepreneurs du pays au tour de la synergie pour une croissance de l’économie nationale conformément à la vision du gouvernement. “Nous avons tenu à organiser cette rencontre pour lancer un appel à tous les jeunes et femmes entrepreneurs régulièrement inscrits sur le site de DNCMP à rejoindre la synergie pour défendre ensemble nos intérêts et en toute reconnaissance aux autorités  gouvernementales d’avoir offert cette opportunité des 20% à nous jeunes et femmes entrepreneurs du Togo “, a-t-il confié à Reporterdafrique.

La Rédaction

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here