Coopération sud-sud: Le Togo et le Maroc sur le chantier d’un transfert d’expertise contre les armes chimiques

0
415
Photo: Les experts marocains avec les autorités togolaises

Des experts marocains sont à Lomé dès ce lundi 25 mars 2019 dans le cadre de l’exécution de la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC).

Cette visite de travail des spécialistes marocains en terre togolaise balise la voie pour le Togo dans la dynamique de l’application du programme de “Tutorat” établit par l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC), un programme constitué à l’intention des Autorités Nationales pour l’Interdiction des Armes Chimiques (ANIAC).

Jusqu’au 29 mars prochain, les acteurs impliqués dans la gestion et le contrôle des produits chimiques au Togo discutent entre autres avec leurs pairs marocains, des meilleures pratiques en matière de lutte contre les armes chimiques, des informations nécessaires d’une appropriation des modalités pratiques relativement à la thématique de gestion et de contrôle des produits chimiques.

L’exercice de cette mission marocaine au Togo devra à terme permettre d’outiller les cadres de l’ANIAC-Togo sur l’arsenal juridique de gestion des produits chimiques et des armes chimiques dans le cadre de CIAC, de renseigner les interlocuteurs sur le contrôle et la circulation des produits chimiques, et de les former sur les mesures de prévention d’un incident chimique.

Il faut noter que cette visite de l’autorité marocaine au Togo fait suite à une première sortie des premiers responsables de l’ANIAC- Togo en terre marocaine dans le cadre du “Tutorat 2018” accordé par le Maroc au Togo en vue du renforcement de la coopération entre les deux États en matière de mise en œuvre du CIAC.

Le processus enclenché devra donc permettre au Maroc d’aider le Togo à assoir des politiques nationales qui observent des règles internationaux en matière de mise en œuvre  de la CIAC.

“Le Royaume du Maroc et le Togo se sont mis ensemble pour développer un partenariat Sud-Sud dans le cade de leurs efforts au sein de l’OACI. Ce partenariat  vise un partage d’expériences et d’expertises entre les deux pays et en même temps de promouvoir une coopération pour la mise en œuvre de ladite convention. Il s’agit pour nous d’accompagner Togo dans la mise en œuvre cette convention”, a partagé Ismail Chekkori, Directeur des affaires globales au Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération au Royaume du Maroc.

Les autorités togolaises ont pour leur part affirmé leur volonté à œuvrer efficacement contre les mauvais usages des produits chimiques à travers le monde.

“Je puisse vous assurer que l’ANIAC-Togo, ne faillira pas à l’engagement qui vient d’être prise dans le cade de ce programme de tutorat car elle jouera son rôle et sa partition dans cette lutte collective pour une utilisation pacifique des produits chimiques”, a précisé Pakoupati Boyode, Président de l’ANIAC-Togo à l’ouverture des travaux.

Dieudonné Messan

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here