Togo : L’ANC à son tour, quitte la C14

0
790

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) l’un des partis les plus représentatifs de la C14 vient de claquer à son tour la porte de la coalition. Le parti de Jean-Pierre Fabre n’est plus membre de la grande coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise.

Le formation politique de l’ancien Chef de file de l’opposition togolaise a décidé vendredi après-midi de tourner le dos à ce regroupement de partis politiques qui a tenu tête au parti au pouvoir pendant plusieurs mois de luttes politiques dans la démarche unitaire.

A en croire un communiqué signé du Vice-Président de ce parti Patrick Lawson-Bankou, communiqué rendu public ce vendredi 22 mars 2019, cette décision a été prise au cours d’une réunion extraordinaire tenue par les plus hauts responsables du parti à Lomé.

Le fameux communiqué ayant donc sanctionné la réunion de ce jour indique comme raison de ce départ de la l’ANC de la coalition des 14 partis  (C14) des “divergences grandissantes” relativement à la vision de la lutte de libération du peuple togolais.

Dans le fond, ce communiqué indique qu “‘en raison des divergences grandissantes entre sa vision de la lutte de libération héroïque et courageuse  du peuple togolais et les options inexplicables maintes fois retenues à son corps défendant, l’ANC au cours de la réunion extraordinaire de son bureau national ce jour 22 mars 2019, après avoir délibéré, décide de poursuivre en dehors de la C14, la résistance aux côtés de toutes les  populations togolaises mobilisées  et de tous les combattants de la liberté œuvrant avec détermination aussi bien au Togo qu’à l’étranger et dans la diaspora.

L’Alliance Nationales pour le Changement se retire donc de la C14 avec effet immédiat et appelle les forces vive de la Nation togolaise à la vigilance et à la résistance afin de capitaliser les efforts de lutte de plusieurs décennies dans une nouvelle dynamique de mobilisation populaire massive et soutenue pour l’alternance et le changement, pour la liberté et la justice, pour la démocratie, l’État de droit et la bonne gouvernance dans notre pays le Togo.

L’ANC demeure ouvert à toutes les forces démocratiques qui partagent la même vision, la même approche et qui s’engage à œuvre avec cohérence et rigueur, avec persévérance et sérieux en ayant constamment à l’esprit les aspirations profondes du peuple togolais”.

Notons que ce départ du parti de Jean-Pierre Fabre porte à 8 les partis ayant claqué la porte de la coalition.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here