Togo : Sécurité alimentaire, ASDI met son expertise à contribution et lance le projet “Entraide Agricole”

0
806
photo: ASDI avec les autorités sur le site de lankui lors du lancement

Dans le contexte du changement climatique, la problématique de la sécurité alimentaire devient de nos jours une préoccupation majeur tant dans les rangs des gouvernants que des citoyens lambda.

Au Togo, le gouvernement ambitionne de faire de l’Agriculteur qui contribue jusqu’à 35% au PIB un socle de l’économie nationale à travers bon nombre d’initiatives notamment le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA) dûment consigné dans son Plan National de Développement (PND) 2018 2022.

Mais toujours est-il que la seule initiative du gouvernement dans ce combat contre l’insécurité alimentaire et le chômage des jeunes ne suffit pas pour atteindre les objectifs fixés à échéance.

C’est ce que l’ONG  Action Sociale pour le Développement Intégrale (ASDI) a compris en mettant à exécution le projet Entraide Agricole.

Ce noble projet a été lancé samedi 16 mars 2019 à Lankui dans la Préfecture de l’Agou.

C’était en présence des autorités gouvernementale, des forestiers, de jeunes exploitants agricoles et des professionnels de média.

D’après les premiers responsables de l’ONG ASDI, le projet qui court jusqu’à 2029 dans un sursaut patriotique met 500 jeunes exploitants agricoles à contribution dans l’atteinte de ces objectifs.

“C’est jeunes déployés sur le site vont accompagner le projet en semant et en surveillant l’exploitation. La production qui sera faite sera récoltée et vendue. Une fois vendue, les jeunes qui ont contribué à la production participeront au bénéfice à 20%, ceux qui ont participé au financement percevront 70% des bénéfices et entraide agricole  qui pilote le projet aura 10%”, a expliqué Kokou Tchamsi, Directeur exécutif de l’ONG ASDI.

“Entraide Agricole, conçu dans cette première phase pour couvrir la période 2019-2029, ambitionne d’apporter un appui substantiel aux initiatives en cours dans le pays en vue de contribuer à la réalisation de la vision du gouvernement de faire du Togo un pays émergent à l’horizon 2030”, a-t-il ajouté.

Photo de famille à lankui

Ce projet d’un coût global de 1,4 milliards, une véritable faitière en matière de productions agricoles (maïs, soja, manioc, papaye igname, volaille etc), s’exécute sur une superficie de 100 hectares sous plusieurs axes à travers la mobilisation du financement agricole grâce aux actions hectares, aux parts sociales, à la franchise agro-alimentaire destinés à des acquéreurs physiques ou moraux, organisations internationales ou locales qui peuvent espérer un retour sur investissement” dans la durabilité.

L’initiative entend également former de jeunes agriculteurs et formaliser le secteur de l’agriculture au Togo par le développement de nouveaux curricula débouchant entre autre sur des gérants de ferme, des responsables de production animale, végétale et maraichère.

La pertinence d’une telle initiative d’envergure nationale n’a pas échappé au gouvernement togolais qui apporte son soutien aux promoteurs dans la prise en charge des jeunes impliqués dans la mise en œuvre du projet. “Nous avons pensé qu’il était important de les soutenir en mettant à leur disposition les programmes du gouvernement. Le plus immédiat que nous avons sous les mains, c’est le Programme Aide où les jeunes qui ont été formés bénéficient des indemnités de stage de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) dans le cadre de l’exécution de ce projet”, a confié Edmond Comlan Amoussou, Directeur Général de l’ANPE.

La finalité de ce projet est de faire de l’Agriculture un levier en faisant en sorte que le paysan togolais vive de son métier même à la retraite. “Notre rêve est de voir dans les prochaines années nos vaillants parents paysans devenir des salariées agricoles avec une couverture sociale adéquate et prendre des retraites mérités vers la fin de leur vie en vivant de leur pension”, a enfin souligné le Directeur Tchamsi.

Il est à noter que ce projet est étendu à tout le territoire togolais.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here