Togo : La C14 à l’heure du bilan, la quête d’une dynamique unitaire lancée pour les élections présidentielles de 2020

0
659
Photo: La coalition récemment à Lomé

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise (C14) était en conférence de presse ce mardi 12 mars 2019 à Lomé.

Cette sortie, au lendemain des élections législatives du 20 décembre dernier des partis politiques regroupés au sein de la C14 consacre le bilan des actions menées au cours des 18 derniers mois et expose les perspectives relativement aux prochains scrutins local et présidentiel de 2020.

La rencontre de ce jour avec la presse a permis à la coalition désormais réduite à 9 partis de restituer un document dit “Vision Stratégique” issu des travaux des journées de réflexion tenues les 20 et 21 février dernier dans la capitale togolaise.

Selon ce document, la coalition qui adopte dorénavant un nouveau mode de fonctionnement face à la nouvelle donne politique du pays à travers une restructuration complète de ses instances dirigeantes reconnaît des ratés et des insuffisances en termes de résultats relativement à sa plateforme revendicative.

Les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales, la libération des détenus politiques, l’alternance au pouvoir et l’État de droit dans une démocratie républicaine restent donc les préoccupations majeures d’une coalition en quête d’homogénéité pour l’atteinte de ses objectifs en 2020.

Face à cette situation, les forces dites démocratiques qui entendent mener des démarches officielles et républicaines auprès des autorités togolaises en vue de les saisir des sujets d’intérêt nationale, adoptent à l’unanimité une stratégie de remobilisation des populations togolaises à travers une politique d’inclusion qui s’inscrit dans une dynamique unitaire dans la droite ligne des prochaines élections en vues dans le pays.

Ainsi toujours selon les conclusions contenues dans le document présenté ce jour, les partis de la coalition sous réserve de quelques-uns pensent aller ensemble aux prochaines élections locales, et choisir un candidat unique pour la présidentielle de 2020. “Sur les 9 partis, 6 se sont prononcés en faveur de la désignation d’un candidat unique de la coalition à la prochaine élection présidentielle, 2 en faveur de candidatures multiples, 1 n’a pas encore de position clairement affichée sur le sujet”, lit-on au point 20 de la vision stratégique De l’opposition.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here