Togo: ESAM, Anaïs Blao, sacrée championne de la deuxième édition du concours de plaidoirie

0
662
Photo: Anaïs Blao Ehmatho, championne

Les étudiants de l’École Supérieur d’Audit et de Management (ESAM) encore compéti ce mercredi 27 février 2019.

La rivalité intellectuelle sur fond de démonstration d’éloquence en matière de plaidoirie qui a opposé dix candidats tous, des juristes en puissance s’était  déroulée dans le cadre somptueux de l’établissement situé en plein cœur de la capitale togolaise.

La thématique de la République, subdivisée en plusieurs sous-thèmes tels que l’alternance démocratique, la séparation des pouvoirs, l’autonomie du pouvoir législatif et bien d’autres encore étaient les substances de cette compétition étalée sur deux heures d’horloge et comptant pour l’édition 2019 du concours de plaidoirie de l’ESAM avec à la clé une mobilisation de plus de 400 spectateurs.

Photo de famille des candidats avec le DG de l’ESAM

Quatre critères répartis entre la présentation du candidat sur scène, les qualités orales, le fond ou la pertinence de l’argumentation et le respect du temps imparti ont permis  à un jury de haut niveau de départager les rivaux qui se sont  succédés tour à tour chacun présentant son sous-thème.

Au bout des comptes, mademoiselle Anaïs Ehmatho Blao, 21 ans, étudiante en première année de droit des affaires ayant presté sur le sous-thème autonomie du pouvoir législative a été proclamée première à la délibération du jury et remporte ainsi le trophée mis en jeux. Elle est suivi de Kibandou Amana qui s’est attribuée le deuxième prix et de Joseph Kolani qui occupe la troisième place.“Je suis très heureuse d’avoir participé à ce concours qui nous permet de développer l’art oratoire, ce prix vient couronner mes nombreuses efforts et m’encourage à mieux faire “ s’est exclamée la championne Anaïs.

A en croire les premiers responsables de cette École l’un des rares établissements qui ont opté pour l’excellence et la qualité au Togo, cette compétition est initiée dans le souci de former des cadres éloquents, et compétents capables de défendre les principes de la République à travers des raisonnements portants sur des valeurs morales et juridiquement rigoureux pouvant faire d’eux des leaders de demain.

” A voir la qualité des prestations des candidats qui ne sont qu’en première année, je peux dire que je suis un Directeur heureux, ces évènements nous permettent d’avoir des étudiants avec des tête bien faites pour la bonne gestion de la République de demain”, a déclaré Roger Mifétou, Directeur Général de l’ESAM.

Il est à noter que la perspective d’une prochaine édition a été aussitôt lancée pour avoir lieu en 2020.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here