L’OOAS et la Banque Mondiale passent en revue les portefeuilles de projets en exécution dans la CEDEAO

0
420
Photo: les autorités à l’ouverture des travaux

Les acteurs du secteur de la santé de l’espace CEDEAO se  réunissent dans la capitale togolaise à partir de ce mardi 26 février 2019.

La rencontre régionale, troisième du genre qui se situe dans le cadre de la revue annuelle du portefeuille des projets de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) financés par la Banque Mondiale enregistre la présence des spécialistes de la santé, des représentants de la Banque Mondiale, et des autorités togolaises.

Jusqu’ au 28 février prochain, les travaux de cette revue consisteront pour les parties prenantes  dans une approche d’échanges et de partages à examiner les points d’exécution d’un minimum de quatre projets mis en œuvre dans l’espace CEDEAO en vue d’améliorer la santé des populations, des projets financés à hauteur de 408 million de dollars par la Banque Mondiale.

D’après les plus hautes autorités de l’OOAS, il s’agit en l’occurrence des projets REDISSE, SWEDD, P/MTN, WA-MRH mis en œuvre pour le Renforcement de la Performance du Système de Santé, l’harmonisation des règlements sur les médicaments  avec des activités qui visent  le contrôle et la prévention des épidémies,  la santé des femmes, la prévention du paludisme et des maladies tropicales négligées.

Cet exercice devra à terme permettre à l’institution sous régionale de la santé qu’est l’OOAS et son partenaire qui est la Banque Mondiale de s’assurer de la bonne exécution de ces projets dans les 15 pays de l’espace à travers l’identification des forces et faiblesses des facteurs conjugués.

Il est question de trouver les voies et moyens pour renforcer le système sanitaire des pays en question contre les effets des maladies transmissibles et non transmissibles qui font ravage au sein des populations de la sous-région.

« Cette revue est l’occasion pour revisiter les actions réalisées, les résultats obtenus, de porter un regard critique et sans complaisance sur les résultats afin d’aboutir à des propositions concrètes devant donner une nouvelle impulsion à la mise en œuvre de ces différents  projets dans les pays bénéficiaire », a fait savoir Akakpo Midamégbé, Directrice de cabinet du Ministère de la santé du Togo à l’ouverture des travaux.

Dieudonné Messan

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here