Togo : Formation syndicale, l’UNSIT dans son rôle face aux travailleurs

0
505
Photo: Komlan Nouwossan, Secrétaire Général de l’UNSIT

L’Union Nationale des Syndicats Indépendants du Togo (UNSIT) était en conseil national samedi dernier à Lomé.

En prélude à la rencontre, l’exécutif du regroupement de syndicats a tenu une séance de formation à l’endroit de ses membres vendredi 1er février 2019.

Ils étaient plusieurs dizaines de délégués venus des syndicats de base et des fédérations de tout le pays à prendre part à cette session de renforcement de capacités animée par des experts autour des thématiques “des mutations du monde du travail et l’agenda du travail décent” ainsi que “la contribution des syndicats à la transition de l’économie informelle.

Selon les premiers responsables de l’Union, ces deux thématiques sont d’actualité dans l’espace du syndicalisme d’autant plus que jusqu’à 75% de travailleurs en Afrique se retrouve de nos jours dans l’économie informelle.

Ceci dit, ces personnes sont confrontées à la précarité due à l’absence de protection sociale et de négociations collectives face à la disparition de certains emplois, créée par la numérisation du travail ( les guichets uniques, les pompes automatiques qui remplacent les employés pour ne citer que ceux-là).

“Nous sommes dans deux situations, la situation des travailleurs de l’économie informelle qui n’ont pas d’employeurs et la situation de ceux qui sont dans le formel mais qui voient leurs conditions de travail se dégrader. Et donc il s’agit pour nous de nous réunir pour définir les stratégies en vue de renforcer le pouvoir des travailleurs dans le sens de relever le double défi de transition de l’économie informelle et du travail décent pour tous”, avait martelé Komlan Nouwossan, Secrétaire Général de l’UNSIT à l’ouverture des travaux avant d’ajouter que ” Ceci, dans le prolongement normal du congrès mondial de la Confédération Syndicale Internationale du Travail tenu à Copenhague l’année dernière qui appelle à changer les règles et à se lever contre le capitalisme des multinationales qui ne se soucient gère des conditions de travail de employés”.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here