Afrique: Éducation pour tous, ANCEFA renforce les capacités des cadres ouest africains à Lomé

0
498

L’adoption des Objectifs de Développement Durables (ODD) par les États en 2015 engage ces derniers au respect de leur d’engagement pour l’atteinte de ces objectifs.

D’après le Réseau Africain de Campagne pour l’Éducation Pour Tous (ANCEFA), la réalisation du point 4 des ODD qui vise à ” assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et à promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous”, reste un défi majeur pour la plupart des pays d’Afrique de l’Ouest notamment par l’absence de mise en œuvre des politiques, lois, budgets et systèmes éducatifs inclusifs.

Dans la dynamique d’aider les États membres à relever ce défi en faveur de tous les enfants, y compris les plus vulnérables et surtout les enfants handicapés, réfugiés, marginalisés et les enfants issus des minorités,  l’ENCEFA , soutenu par ses partenaires que sont la Fédération Ouest Africaine des Associations des Personnes Handicapées, (FOAPH), et Humanité et Inclusion (HI), organise une formation de renforcement de capacités des acteurs à Lomé.

La session qui s’ouvre ce lundi 21 janvier  2019 dans la capitale togolaise a cours jusqu’au 25 janvier prochain et enregistre la participation d’acteurs issus du monde éducatif, de la Société civile, de l’espace administratif et juridique ainsi que du secteur des médias.

Ces acteurs au nombre d’une trentaine, venus de 5 pays d’Afrique de l’Ouest à savoir, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, plancheront essentiellement pendant leur séjour à Lomé sur l’analyse des politiques éducatives et les instruments juridiques internationaux notamment la constitution, le fonctionnement, et les étapes décisionnelles des instances régionales que sont l’UA, l’UEMOA, la CEDEAO, et CONFEMEN.

Au terme de cette formation, les participants seront aguerris pour être en mesure entre autres de répertorier les instruments juridiques internationaux, identifier les conditions de base et les étapes pour l’élaboration d’un plan sectoriel, et d’identifier les espaces à investir et programmer des actions de plaidoyer conjoint.

Il est question pour l’ANCEFA qui œuvre depuis sa création à l’émergence d’une société civile africaine unie, forte, dynamique et efficace, d’engager ces acteurs dans des actions de plaidoyer en faveur d’une éducation inclusive pour tous en menant des actions conjointes auprès des instances régionales et sous-régionales pour que les gouvernants prennent et respectent des engagements en la matière.

Dieudonné Messan

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here