Togo: La C14 dénonce une violation du droit de manifester et reporte sa marche de samedi

0
582
Photo: Les leaders de la C14 récemment à Lomé

Les militants et sympathisants de la coalition des 14 partis de l’opposition devraient manifester pacifiquement ce samedi 12 janvier 2019 sur toute l’étendue du territoire togolais.

Le gouvernement togolais à travers une correspondance du  ministre de l’administration territorial Payadowa Boukpéssi, adressée aux leaders de la coalition, interdit ces manifestations de l’opposition à intérieur du pays pour  “manque d’informations légales”.

Face à la fermeté du gouvernement, la coalition qui dénonce “une interdiction illégale”, pointe du doigt une “violation du droit de manifester”.

Dans communiqué rendu public jeudi à Lomé, la coalition qui tient à son droit de manifester sur l’ensemble du territoire, reporte sa marche prévue pour ce samedi 12 janvier 2019 à travers le pays.” en effet, l’interdiction d’une manifestation ne peut intervenir qu’en dernier recours face à une menace exceptionnelle et seulement après concertation préalable avec les organisateurs.  Non seulement cette concertation préalable n’a pas eu lieu mes les motifs évoqués par le ministre relèvent d’un abus de pouvoir  et du droit de manifester. La coalition tient à organiser une manifestation à caractère nationale, par conséquence elle reporte sa manifestation prévue le 12 janvier 2019 à Lomé et dans les villes de l’intérieur du pays au samedi 26 janvier 2019″, a indiqué le communiqué signé de la coordonnatrice Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here