Togo : Le gouvernement parle d’itinéraires et refuse la marche du 12 janvier prévue par la coalition de l’opposition à l’intérieur du pays

0
657

L’éternelle question d’itinéraires pour les manifestations de la coalition de l’opposition a encore fait surface en 2019 dans les rangs du gouvernement togolais.

Encore une fois, les manifestations pacifiques prévues pour le 12 janvier prochain par la coalition vont souffrir de la préoccupation d’itinéraires du côté du gouvernement togolais qui non seulement impose des itinéraires autres que celles indiquées par la coalition à ses militants et sympathisants mais aussi, interdit ces manifestations à l’intérieur du pays.

C’est par le biais d’une correspondance adressée ce 9 janvier 2019 aux leaders de la coalition, correspondance signée par le ministre en charge de l’administration territoriale et des collectivités locales Payadowa Boukpéssi, que le gouvernement togolais a notifié à ses interlocuteurs du côté  de la C14 les décisions suivantes, relatives à ces manifestations .

Pour ce qui est des itinéraires à Lomé, le gouvernement indique à travers la correspondance du ministre «  je tiens à vous  rappeler que certains tronçons et lieux que vous avez choisis à Lomé ont déjà été utilisés pour les mêmes causes pendant plus de sept mois par votre coalition. Et  comme nous avons  déjà eu l’occasion de vous le dire, cette utilisation à répétition de ces lieux a entrainé de la part des riverains concernés, des plaintes pour tous les désagréments que cela entraine. Pour éviter la poursuite d’utilisation de ces tronçon et lieux pour que les manifestations n’entrainent des risques de troubles graves à l’ordre publique, le gouvernement a décidé que ces tronçons, places et quartiers utilisés durant Sept mois consécutifs  soit soulagés.

Aussi, de nouveaux tronçons et quartiers vous sont-ils recommandés pour vos manifestations. Il s’agit à Lomé pour l’axe 1  du carrefour église Néo Apostolique près de Gakpoto (point de départ)- direction boulevard pavé de Bè Kpota- Anfamé-Nissan-Pharmacie Miséricorde -Carrefour Pétrolum-EPP Anfamé-carrefour église des assemblées de Dieu (point de chute) ».

Le deuxième axe proposé par le gouvernement, part du « carrefour marché de Bè (point de départ)- boulevard Houphoet Boigny côté Est- direction Akodésséwa – pharmacie Crystale-pharmacie Biova –paroisse évangélique d’Akodésséwa-carrefour  Dimond Bank-route pavée direction Anfamé-carrefour pétrolum-EPP Anfamé carrefour église des assemblées de Dieu (point de chute) ».

Pour l’intérieur du pays poursuit la correspondance, vous ” avez juste annoncé votre intention d’y organiser les mêmes marches sans indiquer ni les villes concernées ni les itinéraires correspondants. En conséquence les manifestations programmées à l’intérieur du pays pour le samedi 12 janvier ne sont pas acceptées pour manque d’informations légales”.

Dieudonné Messan   

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here