Togo : « L’Association Avenir pour la Culture et la Paix » portée sur les fonts baptismaux à Lomé

0
734
Photo: Bénédicte Kadjika, Présidente de 2ACP

Ils sont des juristes,  des enseignants, des journalistes, des directeurs de sociétés, bref, de hauts fonctionnaires, tous produits de l’université de Lomé à se constituer en association le samedi 29 décembre 2018 à Lomé lors de la toute première assemblée générale constitutive de leur mouvement.

Les anciens officiers de la Chorale Avenir de l’Université de Lomé comptent rester au service de l’intérêt général de leur pays le Togo à travers « l’Association Avenir pour la Culture et la Paix » (2ACP), portée sur les fonts baptismaux au terme de leur réunion.

C’est Dame Bénédicte Kadjika,  Magistrat de formation, juge au tribunal de Lomé, qui est portée à la tête de cette nouvelle Association d’intellectuels avec un bureau de 9 membres  pour un mandat de 2 ans renouvelable une seule fois.

L’ambition  de ces anciens chantres de la chorale de l’Université de Lomé, désormais constitués en association selon ses premiers responsables est de conjuguer leurs efforts en usant de  leurs connaissances sociales, culturelles, et économiques pour contribuer et participer à la richesse culturelle et artistique du pays par la culture, la paix et le développement. « Nous avons constaté qu’il y a un manque que nous voulons combler par rapport à la citoyenneté et à la paix. Et donc notre mission au cours des deux prochaines années à la tête de notre association est d’œuvrer pour la promotion et la consolidation de la paix par l’éducation à la paix et à la citoyenneté dans notre pays », a déclaré Bénédicte Kadjika, fraîchement élue  Présidente de 2ACP.

Dieudonné Messan  

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here