Togo: Crise politique, la C14 appelle à de nouvelles marches de protestation le samedi 12 janvier 2019

0
586
Photo: La coalition sur pieds dans les rues  récemment à Lomé

La coalition des 14 partis de l’opposition togolaise n’entend pas baisser la garde dans sa lutte pour un État de droit et de démocratie pour les citoyens.

En conférence de presse ce mercredi 26 décembre 2018 à Lomé, au lendemain des élections législatives du 20 décembre dernier dans le pays, le plus grand regroupement de partis politiques de l’opposition togolaise a fait part de ses nouvelles orientations pour la lutte engagée face à la ténacité du pouvoir en place qu’il qualifie de “dictatorial”.

D’après la déclaration intitulée “Togo État de terreur appel, à la résistance populaire”, déclaration ayant sanctionné la rencontre, la coalition qui était la grande absente aux élections législatives du 20 décembre dernier dit ne pas reconnaître les résultats issus de ces élections et donc se voit dans le devoir de continuer sa lutte avec plus de mobilisations des togolais.

Ainsi continuant dans la dynamique des mêmes revendications non satisfaites dont notamment les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales qui devraient s’opérer avant toutes élections dans le pays, raisons pour lesquelles les togolais manifestent dans les rues depuis un bon moment, la coalition qui considère que la médiation de la CEDEAO vient d’abandonner le pays dans une situation pire qu’elle n’était avant ces élections, rejette les résultats des législatives du 20 décembre dernier qu’elle qualifie de “plébiscite pour l’alternance, ils enlèvent toute légitimité et toute représentativité à l’Assemblée nationale issue de ces parodies d’élections”.

C’est pourquoi poursuit la déclaration, “nous devons dès à présent nous mobiliser d’avantage pour obtenir les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant l’organisation d’élections démocratiques et transparentes ainsi que la libération de nos compatriotes encore en détention, le retour de nos compatriotes réfugiés à l’étranger et la levée de l’état de siège  de plusieurs localités de notre pays. Nous devons nous mobiliser d’avantage pour que cesse immédiatement la destruction de biens et les enlèvements des citoyens, des autorités religieuses et des leaders d’opinions dont le seul crime est de vouloir le changement. Nous ne devons plus nous accorder aucun répit. Car le combat continue de plus bel. Au-delà de l’appartenance partisane, la coalition appelle tous les togolais à s’inscrire dans un grand mouvement citoyen de libération nationale. Nous entrons dans une nouvelle phase de la lutte, elle exige le concours de tous. C’est pourquoi nous appelons toutes les forces vives de la Nation à se lever comme un seul Homme dans toutes les localités du pays pour des marches de protestations le samedi 12 janvier 2019″.

Dieudonné MESSAN

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here