Togo : Faible taux de participation aux législatives de ce jeudi, la C14, appelle à l’annulation du scrutin

0
536
Photo: Les premiers responsables de la coalition des 14 parties de l’opposition

Les élections législatives de ce jeudi ont connu une faible mobilisation sur l’ensemble du territoire selon la coalition de l’opposition togolaise.

A peine les bureaux de votes ont fermé leurs portes, que la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise qui n’a pas pris part au scrutin, a sortit un communiqué pour l’annulation du scrutin qu’elle qualifie d’impopulaire.

Selon le communiqué parvenu à la Rédaction de Reportdrdafrique,

“La C14 coalition constate que sur toute l’étendue du territoire son mot d’ordre de faire échec au scrutin de ce jeudi 20 décembre 2018 a été massivement suivi.

Pour la C14, le taux de participation ne peut dépasser 5%.

En restant chez elles, les populations ont déjoué le plan macabre contre elles par les autorités togolaises.

Il y a cependant lieu de déplorer la violence exercée sur les populations depuis plusieurs jours et singulièrement ces 19 et 20 décembre 2018 avec des passages à tabac, des arrestations arbitraires intempestives et des actes d’intimidation et de harcèlement.

La coalition dénonce et condamne avec vigueur l’état de terreur instauré par les autorités togolaises pour tenter de couvrir leur énième coup de force électorale.

Elle remercie toutes les populations togolaises pour leur sens patriotique, leur mobilisation et leur détermination. L’extrême faiblesse du taux de participation à ce scrutin constitue un désaveu du pouvoir en place et amène aux conclusions selon lesquelles les populations togolaises  ont transformé par leur mobilisation, ces législatives en un véritable référendum contre le régime cinquantenaire RPT-UNIR et pour l’alternance,  les élections législatives du 20 décembre 2018 doivent être purement et simplement annulé.

La coalition affirme qu’en refusant de mettre en œuvre avant toutes élections, les réformes prescrites par la feuille de route de la CEDEAO, les autorités ont amplifié la crise togolaise.

La nouvelle situation créée, appelle à une résistance vigoureuse du peuple togolais sur le territoire et de par le monde.

Convaincue plus que jamais que seul les togolaises et les togolais peuvent libérer leur pays des griffes  de la dictature, la C14 continue d’appeler à la vigilance, à la mobilisation et à l’écoute de ses mots d’ordre”.

La Rédaction

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here