Togo : Payadowa Boukpessi dit non au plan de campagne de la C14

0
615
Photo: Payadowa boukpessi, Ministre de l’administration territoriale

Le ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales Payadowa Boukpessi, ne veut pas entendre parler de campagne du côté de la C14 qui n’est pas partie prenante à la campagne des élections législatives du 20 décembre prochain.

A sa réception  mercredi 5 décembre 2018 de la lettre en provenance de l’état major de la C14 lui signifiant  l’intention des responsables du regroupement à observer une série d’activités dans le cadre de leur campagne de sensibilisation des populations pour l’arrêt du processus électoral encours, monsieur le ministre de Faure Gnassingbé a été prompt en réaction par un courrier qui répond par le négatif.

Payadowa Boukpessi avance en guise de raison à travers son courrier parvenu à la coalition ce mercredi même que “… Le risque que vos caravanes et cortèges se heurtent à ceux des partis politiques engagés dans la campagne électorale  demeure fort probable . Ce qui conduirait à un risque très élevé de troubles graves à l’ordre public”.

En conséquence poursuit la lettre du gouvernement, “les manifestations relatives aux caravanes de sensibilisation que vous avez programmé dans les rues de Lomé et dans les villes de l’intérieur, ainsi que les marches synchronisées du 6 au 18 décembre 2018 à Lomé et sur toute l’étendue du territoire national ne seront pas acceptées en application de l’article 16 de la loi n° 2011- 010 du 16 mai 2011″.

Ainsi sont interdites, toutes les manifestations de la coalition sur l’ensemble du territoire. Mais toujours est – il que la C14 va t- elle laisser passer cette décision du ministre Boukpessi dans un pays où rien n’interdit les manifestations publiques? Se dirige t-on vers un affrontement entre le pouvoir et l’opposition au Togo au sujet de ces législatives ? Quelle va être la nature de cette nouvelle crise qui vient se greffer à celle qui existe déjà ? Les questions reste le grand “Wait end see” des prochaines heures dans le pays.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here