Togo : Élections législatives, La C14 sort son plan pour faire échec au processus en cours

0
671
Photo: Jean Pierre-Fabre Chef de fil de l’opposition

Alors que le processus électoral tenu par le pouvoir  RPT-UNIR suit tout bonnement son cours avec le début de la campagne électorale mardi dernier pour aboutir aux élections législatives prévues pour le 20 décembre prochain, le regroupement des 14 partis de l’opposition qui a reprit ses manifestations de rues à travers le pays contestant le caractère unilatéral de l’organisation de ces élections, sort un plan pour se faire entendre et faire échec au processus.

Selon l’opposition, “les élections législatives du 20 décembre prochain constituent un grand danger pour le Togo et ne doivent pas avoir lieu”. Lit – on une déclaration liminaire rendue publique par les premiers responsables de la coalition à l’occasion d’une conférence de presse qu’ils ont animé ce mercredi 5 décembre à Lomé.

Les contestataires du pouvoir de Faure Gnassingbé  invitent “les corps organisés et toutes les populations togolaises à manifester de la meilleure manière possible leur rejet du coup de force électoral en cours”.

La C14 qui ne se retrouve pas dans le processus et qui est restée sur sa soif quant à ses revendications pour un dénouement apaisé de la crise sociopolitique que traverse le pays, exige depuis toujours la reprise du processus électoral pour des élections démocratiques et  inclusives.

comptant renforcer ses actions de pression sur le pouvoir, la coalition entame à compter de ce jeudi  une série d’actions pacifiques regroupées au sein d’une campagne de dénonciation et de contestation,

D’après la même déclaration liminaire de ce jour, le plan de la C14 pour faire échec au processus électoral en cours se déroule à travers des caravanes de sensibilisation dans les rues de Lomé et des autres villes de l’intérieur les jeudi 6 et vendredi 7 décembre 2018, puis, suivra une prière musulmane aux intentions du Togo à la mosquée du terminal du SAHEL à 12h 30 le même vendredi.

La coalition ne compte pas s’en arrêter là.

Elle poursuit les samedi 8, lundi 10, mardi 11, mercredi 12, jeudi 13 et vendredi 14 décembre 2018 avec des marches synchronisées à Lomé et sur toute l’étendu du territoire.

Le  dimanche   9 décembre est consacré à une messe aux intentions du Togo à partir de 6h à Covié et  à 9h un culte protestant aux intentions du Togo est prévu à l’église évangélique presbytérienne de Nyékonakpoè en même qu’ à l’église méthodiste Salem de Hanoucopé.

Samedi 15, dimanche 16, lundi 17 et mardi 18 décembre,il y aura également des marches synchronisées à Lomé et dans les autres villes de l’intérieur du pays.

Les point de rassemblement et les itinéraires de ces marches seront communiqués ultérieurement selon la C14.

La coalition n’a pas manqué d’en appeler aux facilitateurs et à la CEDEAO à prend leurs responsabilités pour éviter aux populations togolaises les violences et massacres que peut engendrer le simulacre des élections en cours.

Rappelons que le gouvernement avait déjà  rassuré au cours de la semaine écoulée par le Ministre de la fonction publique Gilbert Bawara, que les élections auront bel et bien lieu le 20 décembre.

Dieudonné MESSAN

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here