Togo: D’énormes troupes de manifestants dans les rues aux côtés de la C14 jeudi

0
478
Photo: Les manifestants ce jeudi à Lomé

Les leaders de la coalition de l’opposition togolaise étaient encore dans les rues de la capitale togolaise ce jeudi 29 novembre 2018 malgré le fort déploiement des forces de l’ordre à Lomé et dans les autres villes du pays.

Que ce soit  du quartier d’Agouè, d’Adidogome, de Baguida, de Hedjabawoé ou encore de Bè, les militants et sympathisants, des partis politiques regroupés au sein de la coalition tout comme leurs homologues des villes de Sokodé, Kpalimé, Atakpamé, Tchamba et Kparatao ont répondu par milliers à l’appelle à manifestations pacifiques de leurs leaders.

La coalition qui conteste les conditions d’organisation des prochaines législatives engagées unilatéralement par le pouvoir RPT-UNIR tenu de père en fils par Faure Gnassingné, dit  adresser à travers ces manifestions un message claire au parti au pouvoir ainsi qu’à la CEDEAO pour une  reprise inclusive et démocratique du scrutin.

“Nous irons aux élections lorsque toutes les conditions d’élections démocratiques et transparentes sont réunies. Même s’il nous faut 7 mois pour réunir ces conditions, nous le ferons. Mais si le pouvoir veut continuer la mascarade électorale en organisant unilatéralement ces élections le 20 décembre comme il le fait nous sommes dans les rues pour dire non”, a mise en garde au point de chute de la manifestation Jean Pierre-Fabre, chef de Fil de l’opposition.

La CEDEAO pour sa part avait dans le courant de cette semaine appelé à travers un communiqué les protagonistes de la vieille crise togolaise à renoncer à la violence dans le règlement de la crise.

La C14 entend maintenir la pression en appelant de nouveau les populations à répondre encore plus nombreuses à de nouvelles manifestations qui auront lieu les jours prochains à partir du 1er décembre pour un retour de la démocratie et de l’État de droit dans le pays. “Nous vous demandons à répondre encore plus massivement samedi a adressé le chef de fil de l’opposition aux manifestants”.

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here