Togo : L’opposition annonce un “déluge” dans les rues de Lomé les 29 novembre et 1er décembre prochain

0
382
Phot: Les populations récemment dans les rues de Lomé

Alors que le parti au pouvoir a engagé le processus électoral pouvant conduire aux législatives du 20 décembre prochain, la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise ne désarme pas avec ses manifestations de rues.

Après avoir appelé deux fois de suite au boycott des recensements qui devraient aboutir à ces élections, les responsables de la coalition estiment que leurs revendications ne sont toujours pas pris en compte par le pouvoir en place qui fonce tout droit vers la tenue du scrutin du 20 décembre.

Dans sa posture de contestation, la coalition de l’opposition qui ne présente pas de candidats à ces élections, à travers un communiqué rendu public ce lundi 26 novembre 2018 à Lomé, a encore une fois appelé les populations togolaises à des manifestations de rues dites pacifiques dans la capitale togolaise et dans bien d’autres villes de l’intérieur du pays.

Cette énième sortie est annoncée pour être un “déluge” dans les rues du pays à en croire les responsables de la coalition, “ça sera un déluge” avait affirmé  Ouro Dikpa Tcha-Tikpi, conseiller du président du PNP lors de la réunion hebdomadaire du parti à Lomé.

Les premiers responsables de l’opposition réunis au sein de la C14 exigent selon le communiqué à travers ces manifestations entre autres, les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la révision du cadre électoral y compris le vote des togolais de la diaspora, le respect scrupuleux de la feuille de route de la CEDEO, l’arrêt immédiat du processus électoral en cours, la libération des manifestants et responsables de la Société civile arrêtés dans l’exercice de leur droit ainsi que le retour des réfugiés y compris le  Président Tikpi Atchadam du PNP. “Nous tenons là un motif sérieux pour reprendre les marches. Le peuple togolais reprend la rue. La marche est faite pour un objectif précis, l’alternance…” avait déjà déclaré dans un audio publié la semaine dernière Tikpi Atchadam, Président du PNP, parti membre de la C14.

Et de rajouter que “le peuple togolais est capable de mettre à terre ce régime par des manifestations pacifiques”.

Pour Brigitte ADJAMAGBO, coordonnatrice de la coalition, les togolais devrons sortir massivement pour absolument empêcher les prochaines législatives ” nous ferons par tous les moyens en sorte que ces législatives n’aient pas lieu. Nous ne donnerons pas notre bénédiction à la mascarade qui se prépare” , a t- elle martelé sur une radio à Lomé dans le courant de la semaine.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here