CAN 2019: Les Éperviers humiliés à domicile 4 buts à 1, Claude Leroy rassure” je vais toujours au bout de mes contrats”

0
694
Photo: Claude Leroy  sélectionneur des Éperviers et Guy Akpovi, Président de la FTF récemment au stade omnisports de Lomé

Claude Leroy et les Éperviers du Togo recevaient dimanche après midi les Fennecs d’Algérie au stade omnisports de Lomé dans le cadre de la 5ème journée des  éliminatoires comptant pour la CAN 2019 qui se jouera au Cameroun.

L’on peut bien s’assurer à ce jour jusqu’à preuve du contraire que la magie du “sorcier blanc” Claude Leroy n’a rien de réjouissant pour le public sportif togolais en matière de football.

Les divers et éternels errements du sélectionneur français à la recherche d’une équipe solidement constituée pour le Togo ont eu raison des bras valides qui se sont vus éjecter de la sélection nationale par Claude pour le plaisir du vieux capitaine Emmanuel Adébayor en sélection nationale depuis 2002.

Les Éperviers qui étaient déjà dans une mauvaise posture dans le groupe D en occupant le troisième rang au classement, venaient encore une fois prouver au public sportif togolais  qu’ils ne sont prêts pour une quelconque qualification ni à Lomé sur leurs propres installations ni ailleurs pour cette CAN et vont occuper  le dernier rang de la poule.

Pour preuve, Claude Leroy et ses guerriers ont encore essuyé l’humiliation ce dimanche 18 novembre 2018 au stade omnisports de Lomé face à l’Algérie par un score de 4 but à 1 en faveur du visiteur qui validait ainsi son quitus pour le Cameroun En 2019.

Les trois premiers buts algériens ont été marqués déjà en première mi-temps, le premier à la 13eme minute sur une erreur défensive des togolais, suivis d’un doublé de Riyad Mehrez pendant que la partie togolaise écopait d’un carton rouge réduisant son effectif qui peine à développer un jeu cohérent quand bien même qu’elle joue à domicile.

La reprise en seconde partie du jeu n’a pas permis au “sorcier français” Claude et ses poulains  menés par l’épuisé capitaine  Shéyi Adebayor placé en pointe, de renverser la tendance avec les jeunes sans expériences placés en défense dans un système de jeu 4-3-2-1.

Au contraire, ils ont encore encaissé un but après que Fo-doh Laba ait réussi à réduire le score à la 55èm minute sur un corners de Mathieu Dossevi.

Après ce seul coup réussi des  Éperviers, les quelques autres rares occasions de but créées n’ont été mieux finalisées, et le score en restait à 4 buts à 1jusqu’au coup de sifflet final du jeu, sur une victoire qui permettait à l’Algérie de renforcer sa position de 1er du groupe au classement avec 10 points.

Un coup dur pour les Éperviers, derniers du groupe à égalité de points avec la Gambie (5points), qui devront aller chercher une éventuelle qualification face aux Écureuils du Bénin (7point), en mars prochain lors de la 6ème et dernière journée dans la capitale béninoise.

En conférence d’après match, l’entraineur français qui peine à réussir sa mission qui n’est autre que celle de qualifier le Togo pour la CAN 2019, reconnait une défaite et dit assumer ses erreurs. “je suis meurtri, très abîmé par cette défaite. Il y a des explications, on avait beaucoup d’absences, par rapport à l’effectif dont on dispose. Il faut aussi avoir l’honnêteté de reconnaître qu’en face il y avait une équipe d’Algérie cohérente qui a eu plus d’occasions. Nous avons fait d’énormes erreurs défensives, naïves, de manque d’habitude de joueurs qui n’ont pas encore l’expérience du niveau internationale”, a t- il d’abord laissé entendre. Avant de poursuivre pour répondre à une question sur sa démission ” j’assume moi, cette défaite. Il nous reste un match, on va continuer par se battre… Le jour où vous me verrez démissionner n’est pas arrivé. Parce que ce n’est pas un match de football qui me fera démissionner, je vais toujours au bout de mes contrats”, a-t-il rassuré.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here