Togo-Benin : Des négociations pour des frontières bien définies en Mer

0
669
Photo:Les autorités des deux pays à la clôture des travaux

Les commissions des frontières du Togo et de la République du Bénin étaient à la table des négociations les 9 et 10 Novembre derniers.

La délimitation des frontières maritimes entre les deux pays était le sujet sur la table des discussions au cours de cette rencontre qui s’était enregistrée pour le compte de la 7èm réunion de la commission mixte sur les frontières maritimes des deux voisins.

“Il question est de permettre à nos deux États d’avoir accès à la haute Mer et de priser leurs prétentions sur le plateau continental”, avait d’abord affirmé Marcel Ayité BAGLO, Chef de la délégation béninoise avant de poursuivre que  “le chemin qui reste à parcourir est encore long mais nous pouvons compter avec la confidence mutuelle qui existe entre les deux États sur le sujet en choisissant le meilleurs chemin qui est celle de la délimitation consensuelle”.

La rencontre qui a eu lieu à Lomé, la capitale togolaise a permit aux délégations des deux pays de formuler des recommandations à l’endroit des deux États et de leurs partenaires en développement.

Au rang de ces recommandations il est entre autres demandé de rechercher des conseils spécialisés tant juridiques que techniques dans la délimitation des frontières maritimes au plus tard le 31 mars 2019, de solliciter le financements de la GIZ/PFUA pour la formation des membres de la commission, de faire pendre des mesures au plus haut niveau des deux États, en vue d’engager les négociations de leurs frontières maritimes au regard des dispositions pertinentes de la convention de Montego Bey, de pendre des mesures idoines aux fins de proposer aux deux États un programme spécifique de formation des acteurs nationaux sur le processus d’élaboration de la carte marine conformément aux closes du contrat.

“Nos deux États sont résolument engagés dans la délimitation de leurs frontières communes conformément à la convention des Nations-Unies sur les droits de la Mer. Les recommandations formulées à l’issue de ces travaux seront bien transmises à qui d droit,et nous nous réjouissons du climat de convivialité qui a prévalu au cours des travaux”,  avait estimé Hubert BAKAÏ, Directeur de Cabinet au ministère du Haut Conseil pour la mer du Togo à la clôture des travaux.

Une prochaine rencontre pour la poursuite des négociations entre les deux voisins est prévue pour Avril 2019 en République du Bénin.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here