Togo : Des compétences africaines à Lomé contre la fraude à la valeur en douane

0
692

Photo: les participants et autorités togolaises à l’ouverture des travaux

Les agents des service douaniers africains sont en session de renforcement de capacité à Lomé à partir de ce lundi 5 novembre 2018.

Ils sont une trentaine de professionnels des douanes venus des 10 États  africains dont le Togo qui sont membres du centre régional d’assistance technique pour l’Afrique de l’ouest (AFRITAC) à prendre part aux travaux portant sur le thème “lutter avec efficacité contre la fraude à la valeur en douane”.

Jusqu’au 9 Novembre prochain les participants à cette session de formation régionale partageront les expériences des experts de l’UEMOA et de l’AFRITAC de l’ouest et mieux appréhender la fonction d’évaluation en douane à travers les principes de l’accord de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui règlemente la valeur transactionnelle et les méthodes de substitutions, les outils pertinents répondant aux normes internationales en vigueur, et les mesures pertinentes permettant de lutter efficacement contre la fraude sur la valeur en douane.

“Il est question de renforcer les capacités des acteurs que sont les douaniers pour une bonne application des éléments qui servent de base à la perception des droits et taxes aux cordons douaniers”, a exprimé Kodj.o ADEDZE, Commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes (OTR).

L’initiative vient de l’AFRITAC de l’ouest et vise à renforcer les capacités des administrations douanières de ses dix États  africains membres dans la lutte contre la fraude sur la valeur en douane des marchandises importées pour une meilleure maîtrise des recettes douanières conformément aux normes de l’OMD, de l’OMC et du FMI.

“Les échanges d’expériences et les recommandations qui seront formulées aideront les pays de la région et nos administrations à avancer d’un même pas vers une plus grande maîtrise de l’application et du contrôle de la valeur en douane indispensable pour accroître et sécuriser les recettes des budgets de l’État”, a fait savoir Kossi TOFIO, Directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances à l’ouverture des travaux.

Dieudonné MESSAN 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here