Togo : SIALO, la filière manioc mise en valeur

0
772
Heatson Tito ATTIKPO, Commissaire Général du SIALO.

La 7em édition du Salon International de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire de Lomé (SIALO) se poursuit au centre de expositions et foire de Lomé.

Lancée depuis le 23 octobre dernier, l’événement a rassemblé ce jeudi 25 octobre 2018, troisième jour de la  manifestation, les acteurs de la filière manioc dont notamment des producteurs, des transformateurs, des commerçants, des exposants et des experts.

Les échanges se sont déployées à travers trois panels  axés sur la promotion de la chaîne de valeur du manioc, la  logistique de production et la transformation du manioc.

La filière connaît une productivité croissante dans le pays avec une forte contribution dans l’alimentation des ménages notamment sous forment de produits dérivés tels que le Gari, le Tapioca, la pâte de manioc et bien d’autres produits intervenant dans le domaine médical sous forme d’éthanol.

D’après les spécialistes le Togo avait produit jusqu’à 1000 500 tonne de manioc frais en 2017  dont prêt de 70% transformé en Gari, 20% transformé en cossettes et 10% transformé en tapioca destiné au marché local et de l’extérieur.

Dans sa politique de développement et de création de richesse, le gouvernement togolais a initié des projets qui prennent en compte la valorisation de la filière manioc tel que le MIFA, le PAEIJ-SP ainsi que des actions pour le renforcement des capacités des  producteur, des transformateurs, et des chercheurs

Il était question pour les promoteurs de ce salon d’appuyer ces actions du gouvernement à travers cette journée d’information autour de la filière auprès des jeunes pour une  valoriser plus accentuée  de la filière dans la perspective de les inciter à y investir en vue de crée plus d’emploi et de richesse dans le pays.

” Il était important pour nous d’aider les producteurs à s’organiser et à faire la promotions de cette filière à travers les outils que l’État met à leur disposition notamment le MIFA et le PAEIJ-SP pour que les uns et les autres puissent s’y mettre véritablement en mettant en place des agros industries pour créer de la richesse et booster l’économie nationale, et donc nous sommes totalement satisfait du déroulement de la journée avec l’intérêt que les participants ont manifesté”, a partagé Heatson Tito ATTIKPO, Commissaire Général du SIALO.

Dieudonné MESSAN

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here