Togo: L’INAM satisfait des résultats de l’acte 2 des universités du troisième âge

0
792
Myriam DOSSOU D’ALMEYDA,Directrice de l’INAM

Les portes des la deuxième édition des universités du troisième âge tenues les 17 et 18 octobre dernier dans la capitale togolaise étaient refermées.

Pendant les deux jours les seniors mobilisés dans l’enceinte d’Agora Senghor ont eu droit à des séances d’informations et de sensibilisations sur la santé et le bien être à travers des causeries- débats, des camp de santé, des ateliers, des espaces visite médicale et une foire de produits et services spécialement dédié aux personnes du troisième âge.

L’évènement placé sous le thème “personnes âgées, richesses de la Nation” était un véritable cadre événementiel, pédagogique et social consacré aux personnes du troisième âge avec à la clé une  mobilisation estimée à plus de 500 séniors enregistrés à cette édition selon les initiateurs.

L’opération portée par l’Institut National d’Assurance Maladie INAM dans la dynamique de la célébration de la journée internationale des personnes âgées, célébrée chaque 1er Octobre dans le monde a également vu la participation des professionnels du secteur des séniors et a permis  de sensibiliser les participants sur l’assurance maladie, comment vivre une vieillesse heureuse, la prévention et le traitement des maladies récurrentes chez les personnes âgées, notamment l’hypertension artérielle, l’arthrose, le diabète et le glaucome.

A écouter Victor GBOSSOU 73 ans, ancien fonctionnaire retraité de Togo Télécom, qui en est à sa première participation l’initiative est très édifiante, “en tant que personne âgées nous avons appris beaucoup de choses. Personnellement a partir de maintenant, au niveau de ma santé, de mon comportement, de ce que je dois manger ou boire et surtout en cas de maladie je sais à qui m’adresser ” , a t- il confié a Reporterdafrique.

D’après les premiers responsables de l’INAM, les attentes de cette édition sont comblées surtout avec la satisfaction des bénéficiaires.”Nous nous réjouissons de la satisfaction générale des participants. Ils en ont eu pour leurs attentes, avec des professionnels chevronnés qui étaient capables de répondre à leurs questions mais sourtout de leur donner des informations relatives à leurs pathologies, à leur bien être”, a d’abord affirmé Myriam DOSSOU D’ALMEYDA, Directrice Générale de l’ INAM, avant d’ajouter que “le bien être des personnes âgées est une graine qui se plante assez tôt. Nous souhaitons vivre longtemps et il faudrait que ce moment de vie ne soit pas un poids, une série de maux à transporter pour que le troisième âge et la vieillesse soient des moments paisibles où on fini en apothéose sa belle vie”.

Dieudonné MESSAN

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here