Fiscalité, les cadres de l’ATAF renforcent leurs capacités à Lomé

0
550
Kodjo ADEDZE, Commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes

Lomé, la capitale togolaise abrite ces 4 et 5 octobre 2018 une rencontre d’échanges des cadres africains relevant du secteur de la fiscalité.

Il est révélé à en croire Kodjo ADEDJE, commissaire Général de l’Office Togolais des Recettes OTR que “la majeure partie des pays africains a encore un long chemin à parcourir en terme d’échanges de renseignements et de mise en place d’autorités compétentes au sein de leur administrations fiscales”

La rencontre de Lomé qui s’enregistre pour le compte de la deuxième réunion consultative des autorités compétentes du Forum Africain des Administrations Fiscales (ATAF),porte sur la thématique du « rôle des autorités compétentes et de l’échange de renseignements en général ».

Pendant ces deux jours, les délégués venus des pays membre d’ATAF dont le Togo, planchent essentiellement sur des préoccupations qui consistent entre autres à évaluer le statut actuel  des unités d’EOI et des autorités compétentes les différentes administrations fiscales, examiner les défis de la mise en place d’unités d’EOI et comment ces défis peuvent être atténuer, et mettre en place un mécanisme efficace grâce auquel l’ATAF et  les administrations peuvent échanger régulièrement des informations sur le progrès et les défis auxquels font face  les unité d’EOI.

Cette consultation qui intervient dans le cadre général des déclarations  pays par pays au niveau mondial qui constitue la norme de référence permettant aux différentes juridictions d’échanger des informations importantes vise dans le contexte d’un monde globalisé à développer sur le long terme une compréhension  commune en matière de transparence fiscale et de s’assurer que les échanges d’informations entre pays membres de l’ATAF occupent une place prioritaire au sein des administrations fiscale notamment par la confirmation du mandat de l’ATAF consistant à continuer à fournir les directives en matière d’EOI,AEOI sur le continent africain.

” Nous sommes persuadés que les retombées de cette rencontre permettront aux dirigeants et cadres de différentes administrations ici présentes d’être au même niveau d’information sur les destructions causées par la fraude et l’évasion fiscale sut l’assiette et la nécessité de considérer l’échange de renseignements comme une fonction à part entière dans l’élargissement de l’assiette fiscal”. A fait observer à l’ouverture des travaux Kossi TOFIO, Directeur de Cabinet du ministère de l’économie et des finances du Togo.

Dieudonné MESSAN

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here