Togo : Nicodème HABIA tenu dans un lieu secret a repris sa grève de la faim

0
704

Photo: Nicodème HABIA, entre les mains des agents de santé faisant le V de la victoire

Alors que le gouvernement togolais avait dans un premier temps refusé l’embarquement à bord d’un avion miliaire médicalisé envoyé par le Ghana, de Nicodème Habia qui observait il y a 15 jours maintenant une grève illimitée de la faim devant l’ambassade du Ghana au Togo, ce dernier devrait  être évacué vers la capitale de ce pays prenant par dans la médiation de la crise en cours au Togo.

L’ancien député de l’UFC et actuel Président du parti politique les démocrates dit faire la grève de la faim pour la libération des prisonniers politiques détenus par le régime RPT/UNIR et pour la mise en œuvre intégrale de la feuille de route prescrite par la CEDEAO le 31 juillet dernier pour une sortie de crise apaisée dans la pays.

Inquiet des signes de faiblesses et surtout des crises répétitives observées ces derniers jours chez celui que le gouvernement togolais par le ministre en charge de la sécurité et de la protection civile en la personne de YARK Damehame a qualifié de “comédien” ce mardi 2 octobre sur une radio de la capitale togolaise et qui reproche le caractère inamicale de l’action à son collègue du Ghana, l’opposant avait finalement accepter son évacuation ce mardi 2 octobre vers la capitale ghanéenne pour se faire soigner.

Cette évacuation à bord d’une ambulance dépêchée de la clinique Biasa à l’initiative de ses pairs de l’opposition avec le soutien de ses sympathisants venus nombreux encourager ce concitoyen qui met volontier sa santé en sacrifice pour la cause nationale a rencontré le blocus des autorités togolaises qui ont refusé la traversée de la frontière Togo-Ghana.

Le véhicule le transportant a finalement  fait demi tour vers la clinique Biasa ou quelques soins ont été administrés au gréviste de la faim qui a finalement été conduit dans un lieu secret selon  une source proche de l’opposant.

L’adepte de démocratie assoiffé de justice pour son pays n’entend pas s’en arrêter là. Même organisant, Nicodème HABIA reste convaincu de l’aboutissement de son action et a reprit sa grève de la faim ce mercredi 3 octobre 2018.

“J’ai foi que la grève sera assurée, nos frères et sœurs emprisonnés vont être libérer”. Avait -il proclamé avant de se faire embarquer à bord de l’ambulance venue devant l’ambassade du Ghana pour son évacuation. Une liste de grévistes dont des opposants des rangs de la C14 ont annoncé un sitting devant l’ambassade du Nigéria ce mercredi. De même, le front Citoyen Togo debout appelle les togolais à une marche populaire pacifique le 5 octobre prochain.

Dieudonné MESSAN

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here