Togo : Fin de la semaine dédiée à la diplomatie climatique édition 2018, il faut garder les plages propres…

0
514
Les promoteurs au lancement des travaux à la plage de Lomé

Les rideaux sont sont tombés sur  l’édition 2018 de la semaine européenne du climat lancée le 24 septembre dernier dans la capitale togolaise.

Une opération plage-propre initiée par l’ONG Sciences et Technologies Africaines pour le développement Durable (STADD), qui marquait la clôture de l’évènement ce samedi 29 septembre 2018 à la plage de Lomé en face de l’hôtel de la paix a vu la mobilisation de plus de 600 jeunes issus de plusieurs organisations non gouvernementales et bien d’autres associations intervenant dans le domaine de la sauvegarde de l’environnement.

Il était question pour l’ONG STADD et la délégation de l’Union européenne au Togo en collaboration avec ces  ONG venues de la capitale et de ses environs de procéder dans une ambiance d’écojogging à l’assainissement de la plage en ramassent les déchets qui polluent l’environnement à cet endroit. “Nous nous réjouissons de la forte mobilisation autour de l’évènement par ce qu’il faut garder les plages propres. Ce qu’on veut faire ce n’est pas seulement nettoyer mais c’est aussi d’attirer l’attention sur le besoin de protéger les plages à travers une discipline qui consisterait à ne pas salir les plages”. A d’abord affirmé Cristina MARTINS BARREIRA, Ambassadeur, Chef de la délégation de l’Union européenne au Togo.

La variété de déchets collectés telles que des déchets plastiques, des déchets organiques rejetés par la mer, des capsules de bouteilles, ainsi que des cordes abandonnées par les pécheurs, est récupérée par l’ONG (STADD) spécialisée dans la collecte  et le recyclage des déchets managers au Togo. “Nous venons d’assainir une bonne partie de la plage, ces déchets que nous venons de récupérer iront directement sur le centre de recyclage de l’ONG STADD et nous allons les mettre dans un circuit de valorisation et de création d’emploi pour la jeunesse pour que ces déchets collectés ne retournent plus dans la nature”. A martelé BEMAH Gado, Directeur exécutif de l’ONG STADD.

Le bilan de cette semaine dédiée à la lutte contre les changements climatiques à travers des actions saines en faveur de l’environnement est largement satisfaisant à en croire les promoteurs réunis à la plage pour la cause.

“Nous dressons un bilan positif parce qu’il y a eu beaucoup d’adhésions à toutes les activités et nous espérons un changement de mentalité vis à vis de l’environnement pour la cause qui nous est commune” A ajouté l’ambassadeur Cristina.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here