Togo : Rentrée scolaire, le triste sort des élèves de Tabligbo

0
989

Des élèves de l’EPP  résidence de Tabligbo en plein cours le mardi 25 septembre 2018

(Reporterdafrique.com) Lomé, le 28 septembre 2018, La rentrée scolaire 2018 -2019 a débuté depuis lundi 24 septembre 2018 sur route l’étendue du territoire togolais après quelques semaines de répit pour les enseignants et les élèves.

A Tabligbo, ville située à 85km de Lomé la capitale dans la préfecture de Yoto, les élèves de l’EPP Résidence eux, renouent avec leurs classes de fortune improvisées sous des arbres depuis des années.

Ici on peu clairement identifier le mardi 25 septembre 2018 aux heures de cours, les apprenants avec leurs enseignants rangés sous les arbres de cet établissement scolaire de l’enseignement publique.

Les premiers sur la photo à la une CP2 B à la merci du vent, du soleil, de la plus au gré de la nature.

Dans la seconde salle de classe érigée  sous l’apatam amélioré, on a trois classes regroupées, où chaque enseignant choisit l’orientation de ses élevés suivante la direction qu’il veut donner à son tableau.

La même salle de classe comporte le CE1 B, le CE2 B et le CP1A.

Pendant que les élèves du  CE2 B suivent les cours avec leur enseignant en regardant à l’Est, leurs camarades  du CE1B et du CP1 A tournent respectivement vers le Nord et le Sud.

L’état de cette vieille écolle de 35 ans n’a rien de diffèrent de plusieurs autres centaines d’établissements  à l’intérieur du pays au moment où l’éducation est un droit pour tous sur le même pied d’égalité.

Certains de ces enfants parcourent plusieurs kilomètres à pied avant de s’assoir suivre les cours sous les  arbres.

Une situation qui ne dit mot aux autorités togolaises dans un milieu fortement riche en minerais notamment le ciment où des délégations spéciales de communes et de préfectures installées depuis  plus d’une vingtaine d’année perçoivent  des ristournes de WACEM, FORCIA, des tickets des transporteurs des camions de graviers de la région.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here