Togo : FNFI, des indicateurs de qualité de portefeuille

0
621

Une année après sa création, le secrétariat d’État chargé de la finance inclusive et du secteur informel était en échange avec la presse le mardi 18 septembre 2018 à Lomé .

Le bilan et les perspectives du Fonds National de Finance Inclusive (FNFI), institution relevant du département de ce secrétariat d’État étaient au centre des discussions.

Selon ASSIH mazamesso, première responsable du secrétariat, de 30 milliards de francs CFA reçus de l’État et ses bailleurs, l’institution en charge de l’inclusion financière des acteurs du secteur informel a pu par ses mécanismes d’optimisation de ses ressources, réussir à mettre 67 milliards à la disposition du secteur.

Avec 75 milliards de crédits octroyé, le FNFI a pu depuis sa création en 2014 atteindre à ce jour, plus de 800 mille togolais à travers ses différents produits avec un taux de remboursement de 93% à la date du 30 juin 2018 contrairement aux 62% de remboursement en  2017, soit une croissance de 30 points.

Un indicateur de qualité de portefeuille selon la secrétaire d’État

“Nous prêtons aux pauvres mais le pauvres nous remboursent très bien” , a telle déclaré.

Le FNFI envisage en termes de perspectives pour son premier schéma directeur qui cour à échéance à la fin de cette année, la mise en place de  la stratégie de formalisation des acteurs du secteurs informels, de mettre en place la stratégie nationales des micros finances, sa pérennisation et son auto autonomisation financière.

Dieudonné MESSAN                                          

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here