Togo: FOSE, des agents formateurs en session de renforcement de capacité à Lomé

0
487

Les agents de la Force de Sécurité Électorale (FOSE) se font former à Lomé à partir de ce lundi 18 septembre et ce jusqu’au 20 septembre 2018.

Ils sont une centaine issus de la police et de la gendarmerie togolaise à prendre part à cette session de renforcement de capacité.

Pendant les quatre jours, les futures formateurs des forces de sécurité  auront à bénéficier de l’expertise des experts tant nationaux qu’internationaux à travers des échanges sur le droit international humanitaire, le secourisme, la protection des personnes et des biens ainsi que la notion de la police de proximité.

Ces hommes et femmes une fois recyclés iront transmettre leurs acquis en termes de compétence à leurs 8000 collègues enrôlés au sein de la FOSE qui seront à leur tour repartis sur route l’étendue du territoire national.

L’action est au crédit du gouvernement togolais appuyé par ses partenaires notamment le système des Nations-Unies, le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et s’inscrit dans le cadre des préparatifs en vus de la sécurisation du processus devant aboutir aux prochaines élections prévues pour le 20 décembre prochain.

A en croire les autorité en charge de la sécurité, les togolais devront avoir confidence en ces agents quant à leur sécurité aussi bien en amont qu’en aval des  prochaines échéances électorales dans le pays.

“Cette formation est d’une importance capitale et vitale pour mon département et plus particulièrement pour la FOSE 2018 spécialement créée en Août dernier en conseil des ministres pour garantir la paix et la tranquillité publique avant, pendant et après les élections de 2018”. A d’abord déclaré Demehame YARK, Ministre de la sécurité et de la protection civile, avant de poursuivre à l’ouverture des travaux que “Notre devoir est de faire en sorte que toute forme de velléités soit maitrisée et que nos concitoyens se reconnaissent en la FOSE 2018 et y trouvent en elle une force qui les rassure et les protège quelque soit leur bord politique”.

Le premiers responsables de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) activement engagée dans l’organisation du prochain scrutin tant décrié par l’opposition ne sont pas moins rassurés. “La création et la mise en œuvre des activités de la FOSE est un gage de la réussite de notre mission, elle en est tributaire”. A laissé entendre Kodjona KADANGA, Président de la CENI.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here