Togo: CADERDT, les acquis des PPP pour le développement de l’agriculture

0
613
        Birénahm Odilia Gnassingbé, directrice exécutive du CADERDT

Le Togo, pays essentiellement agricole nourri l’ambition de réaliser l’accomplissement de son Plan National de Développement (PND) en misant sur le secteurs agricole qui contribue a 41,3% au PIB national et emploie les deux tiers de la population active.

La mobilisation des ressources suivant des mécanismes de financement efficients s’avère alors nécessaire pour une croissance économique stable, inclusive et durable selon les vœux du gouvernement .

Les partenariats public-privés (PPP) étant identifiés de nos jours comme instruments efficaces pour la mobilisation des ressources dans le financement des États, le Centre  Autonome d’études et de Renforcement des capacités pour le Développement au Togo (CADERDT), dans sa mission d’appui au gouvernement dans la conception et la mise en œuvre des politiques de développement a réalisé une étude portant sur la contribution des partenariats publics-privés au développement du secteur agricole au Togo.

L’orientation stratégique du PND c’est que plus de deux tiers des besoins de  financement de l’agriculture sont attendus du secteur privé. Alors l’étude a permis en deux étapes de voir dans l’ensemble des projets notamment  ceux du PNIASA qui sont programmés pour le secteur pour les prochaines années, quels sont ceux qui peuvent potentiellement être réaliser en PPP. Et pour chaque projet on a identifié le mécanisme approprié“. A partagé Abdou Salam Diaw, expert PPP.

Le document qui permet non seulement d’identifier les opportunités offertes en matière d’investissements pour le secteur privé dans l’agriculture au Togo mais aussi de proposer des modèles de partenariats publics-privés censés sous tendre la mise en œuvre de ces investissements a été soumis à validation a l’initiative du CADERDT le vendredi 24 Août 2018 à Lomé en présence des acteurs de la société civile, des acteurs des secteurs publics, privés et des autorités gouvernementales du pays.

Le but des premiers responsables du CADERDT en mettant ce document à la disposition de l’État togolais est de l’aider à parvenir à son développement intégral avec la contribution d’une transformation structurelle de son agriculture  par l’utilisation des outils PPP.

“L’intérêt pour les agriculteurs ces de pouvoir travailler dans un secteur plus formel et pouvoir avoir accès aux instrument de financement en terme de technologie et d’intrants agricoles ce qui leur permettra d’avoir une productivité beaucoup plus supérieur à ce qu’ils ont d’habitude” .

A affirmé Odilia Gnassingbé, Directrice Exécutive du CADERDT.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here