Togo : FOOTBALL/ éliminatoires CAN 2019, 22 éperviers convoqués face au Bénin

0
841

Les préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations CAN Total Cameroun 2019 vont bon-train dans toutes les sélections du continent avec les matchs éliminatoires.

Le Togo pays d’Afrique de l’ouest, terroir des Éperviers, ne déroge pas à la règle.

Le pays  vient par la sortie de son sélectionneur Claude Leroy  à Lomé, le mercredi 22 Aout 2018, de rendre public l’effectif de l’équipe nationale qui  se trouve renforcer par l’entrée de 7 nouveaux  joueurs évoluant dans des championnats pas des moindres à travers les clubs du monde.

L’équipe devra rencontrer les Écureuils du Bénin le 9 Septembre prochain à domicile  dans le cadre de la deuxième journée  de ces éliminatoires avec cet effectif mis au point par « le sorcier blanc » à travers les footballeurs convoqués.

Les 22 joueurs sont donc au complet avec les  trois gardiens de but que sont Sabirou Bassa Djeri, qui vient de  Coton Sport du Cameroun, Fadil Soumanou de Korok Métètè, Yorgan Agblemagnon de Ponferradina d’Espagne.

A la défense on note la présence de  Messan Toudji qui évolue dans Anges FC, Djene Dakonam de Getafe d’Espagne, Maklibè Kouloun qui évolue à Dyto, Steve Lawson qui joue Livingston  en Ecosse, James Oloufade joueur à Union de Douala au Cameroun, Simon Gbégnon qui fait son bonhomme de chemin à Beziers en France, Hakim Ouro-Sama qui est à Lilles en France également.

Au milieu du terrain on trouve Lalawele Atakora de Qabala en Azerbaidjan, Samuel Asamoa évoluant à Saint Trond en Belgique, Franco Atchou de  Fremad Amager au Danemark, Mathieu Dossevi qui est à  Toulouse en France, Floyd Ayité de Fulham en Engleterre, Thomas Wogodo de Future Stars d’Agoe, Bilali Akoro de AS OTR, Rayak Boukari de Chateauroux en France , Ihlas Babou jouant à Hanovre en Allemagne .

En attaque  l’éternel Emmanuel Adébayor qui évolue  de Basaksehir en Turquie répond présent  ensemble avec  Kodjo Laba de Berkane au Maroc et  Kevin Denkey de Nimes en France.

Les togolais peuvent  retenir leur souffle  pour voir au soir du  9 septembre si la magie de celui qu’on a surnommé « le sorcier blanc » reste toujours fonctionnel pour la suite de la compétition continentale avec le Togo.

Dieudonné Messan                                            

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here