Togo : La CEDEAO relance le dialogue à Lomé

0
481
Jean-Claude Kassi Brou Président de la Commission de la CEDEAO

Reporterdafrique.com, Une délégation de la commission de la CEDEAO était en tête à tête ce mercredi 08 Août 2018 à Lomé avec les parties prenantes de la crise togolaise.

Cette rencontre dirigée par Jean-Claude Kassi Brou,  le nouveau président de la commission intervient quelque jours seulement après la feuille de route délivrée par l’organisation sous- régionale à l’endroit du pays pour une sortie de crise apaisée.

Il était question pour la commission face aux délégations du parti au pouvoir et celle de la C14 conduite par la coordonnatrice Brigitte Kafui Adjamagbo-Djohnson de faire le point sur les avancées enregistrées depuis le 31 juillet de l’année en cours des décisions prises par les chefs d’États et d’écouter les deux parties sur les propositions dans le chronogramme et la mise en œuvre des différentes recommandations définies par la feuille de route.

Ce tour de table vient en prélude à une autre prévue pour avoir lieu avant la fin du moi en cours dans la perspective de produire et  proposer un projet qui sera soumis aux facilitateurs et servira de base pour le comité de suivie.

Conformément à l’esprit de la recommandation de la CEDEAO, les togolais devront travailler à la mise en œuvre de la feuille de route et aller aux urnes au plus tard le 20 Décembre prochain.

J’invite l’ensemble des parties prenantes au dialogue à s’engager pleinement dans la mise en œuvre effective de la feuille de route telle que définit par la conférence des  chefs d’États et de gouvernements”. A d’abord  déclaré Jean-Claude Kassi Brou avant de poursuivre

J’en appelle à toutes et à tous, acteurs politiques et responsables politiques à travailler dans un esprit d’ouverture et de compromis afin que les togolais puissent s’exprimer  dans les délais requis, un choix dans le cadre d’élections libres, transparentes et crédibles conformément à l’esprit et à la lettre de la feuille de route définit par les chefs d’États et de gouvernements”.

Le président de la commission de la CEDEAO n’a pas manqué de rappeler les lignes de la feuille de route par ce qui suit.

“Après le sommet du 31 juillet les chefs d’États et de gouvernements ont pris des décisions fortes que voici :

La poursuite de la mise en œuvre des mesures de confiance et d’apaisement,

La révision intégrale du fichier électorale en vue de l’organisation le 20 Décembre 2018 des élections législatives,

L’adoption de réformes constitutionnelles prenant en compte l’organisation de scrutins à deux tours pour l’élection du président de la république,

La limitation à deux du nombre de mandats présidentiels,

La recomposition de la cours constitutionnelle et la limitation du nombre de mandats de ses membres,

Le renforcement du processus électoral en particulier le fonctionnement effectif avec la participation inclusive de l’ensemble des acteurs à la CENI,

L’adoption de ces réformes par voie parlementaire en vue d’accélérer le processus de mise en œuvre,

La préparation, l’organisation et le déroulement d’élections transparentes, crédibles et inclusives à travers notamment l’accélération  et la finalisation  de recensements électoraux pour établir des listes électorales fiables,

La possibilité pour les togolais vivant à l’étranger de voter dans leur lieu de résidence lors des élections nationales,

Le déploiement des observateurs électoraux, l’appuie technique de l’expertise de la commission de la CEDEAO dans l’organisation et le déroulement d’élections avenir,

L’institution d’un comité de suivi composé des représentants des facilitateurs et de la commission de la CEDEAO pour assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations”.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here