La C14 prend acte de la feuille de route de la CEDEAO

0
438

Photo Brigitte Kafui Adjamagbo- Djohnson coordonnatrice de la C14 à gauche

Les partis politiques de l’opposition réunis au sein de la coalition de la C14 disent prendre acte de la feuille de route proposée par la conférence des chefs d’États de la CEDEAO à Lomé le 31 juillet dernier.
C’est à travers un communiqué signé des mains de la coordonnatrice Brigitte Kafui Adjamagbo-Djohnson, rendu public le mercredi 1er Août 2018 à Lomé que la coalition a exprimé sa connaissance du document établie par la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union sous-régionale.
Selon ce communiqué, la coalition se dit prendre acte de la recommandation de la CEDEAO relative à la situation sociopolitique au Togo. Elle observe plusieurs insuffisances majeurs notamment l’absence de l’évocation d’un gouvernement de transition, chargé de conduire les réformes institutionnelles, électorales et de la question sécuritaire.
La coalition déplore surtout à travers le même communiqué que les chefs d’État de la CEDEAO n’aient pas juger opportun d’examiner le coeur du problème togolais qui est l’obstination du chef de l’État Faure Gnassingbé à se porter candidat pour un quatrième mandat aux élections de 2020, alors que la règle au sein de la CEDEAO prescrite par le protocole additionnel pour la bonne gouvernance et l’État de droit est de deux mandat.
La coalition relève par ailleurs dans la recommandation de la CEDEAO la fixation d’une date irréaliste pour les élections législatives dont le mode de scrutin n’a pas été précise, des imprécisions quand au retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle, à l’organisation et au déroulement d’un scrutin transparent dans un pays qui ne connait que la fraude et la violence électorale sont à déplorer.
La coalition accueille avec intérêt la poursuite du dialogue et compte bien aborder en profondeur tous ces problèmes avec la facilitation lors des rencontres qu’elle souhaite très prochaines.
Le regroupement des 14 partis politiques de la coalition remercie les deux chefs d’État impliqués dans la facilitation de la crise togolaise en l’occurrence leurs excellences Nana Akufo-Addo de la république du Ghana et le professeur Alpha Condé de la Guinée et félicite les populations togolaises pour leur mobilisation et leur détermination en vue de la satisfaction des revendication communes. Elle les exhorte à demeurer vigilantes, déterminées et mobilisées pour la poursuite de la lutte.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here