Des réflexions à Lomé pour l’interconnexion téléphonique continentale en Afrique

0
547

Les pays membres de l’Alliance Smart Africa se réunissent ces 25 et 26 juillet 2018 à Lomé.

Les travaux consistent essentiellement à  l’harmonisation et  l’amélioration de la réglementation en matière de free roaming en Afrique de l’Est, de l’Ouest et du centre, la mise en place d’une chambre de compensation unique, et les services sur le continent notamment dans le domaine des Techniques de l’Information et de la Communication ( TIC).

“Ce conseil nous permet de réfléchir à une interconnexion continentale au niveau de la téléphonie mobile et de la téléphonie fixe pour faire en sorte que nos appels ne transitent plus par les pays américains et européens mais passent directement par l’Afrique. Les appels qui passeront maintenant par ce réseau unique seront à un coup relativement bas”. A déclaré Mombo Lain, Président du conseil africain de l’Alliance Smart Africa.

C’est un projet très ambitieux qui engage 24 pays africains présents à cette rencontre convenablement aux  accords de libres échanges signés récemment par ces États dans le cadre de la mise en œuvre de la partition des communications électroniques dans le développement et  l’intégration africaine.

La mis en place d’un réseau unique africain est la finalité de cette rencontre de Lomé qui s’enregistre dans le cadre de la 5em réunion du conseil des régulateurs du continent.

“Notre souhait est la mise en place de ce réseau unique africain en suivant les contraintes des uns et des autres. Et donc tous les régulateurs africains se retrouvent à Lomé pour réfléchir à ces questions et apporter des solutions concrètes que nous, membres du comité de pilotage de smart Africa pourrons examiner par la suit”. A martelé Cina Lawson, Ministre togolaise des postes et de l’économie numérique.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here