Togo : Le pays recadre le fonctionnement de ses missions diplomatiques.

0
587

La diplomatie togolaise se redresse. Il y avait un temps où elle avait été le reflet de la situation socio politique du pays mais depuis quelques années on voie qu’elle se relève et émerge. Tels sont des mots de l’ambassadeur Paka Essahanam Komla, conseiller technique au ministère des affaires étrangères lors de la  cérémonie de présentation de documents  le Mardi 24  juillet 2018 a Lomé.

Pour renforcer et favoriser un bon fonctionnement de cette diplomatie, le manuel de procédure à l’usage des missions diplomatiques togolaises et Directives en matière de recrutement du personnel local des missions diplomatiques et consulaires togolaises deux nouveaux documents ont été élaborés par le pays.

Le premier, 24 pages subdivisé en quatre chapitres à l’usage des missions diplomatiques, traite  des marques physiques d’une représentation diplomatique, des différentes catégories de personnels dans une mission diplomatique, des tâches qui engagent les diplomates, des qualités et compétences d’un bon diplomate.

Le second 16 pages, donne des recommandations et  orientations concernant les recrutements du personnel non envoyés par l’État accréditant, de recrutés locaux régis par la législation du pays dans lequel l’ambassadeur est envoyé.

Les deux documents qui ont été présentés à la représentation diplomatique et aux autorités consulaires du pays ont été élaborés notamment pour répondre à des irrégularités identifiées dans le fonctionnement des ambassades dont entre autres la gestion du personnel, la préséance, le respect de la hiérarchie.

La rédaction des deux documents a pris soin du  respect de normes internationales en la matière d’après les premiers responsables de la diplomatie togolaise.

Nous avons observé un certain nombre de disfonctionnements à tous les niveaux qui ne permettent pas un bon fonctionnement des ambassades. Ces documents prennent en compte la convention de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires. Rein n’a été inventé. On a voulu consigner les préceptes de cette convention de façon formelle dans un document écrit à l’usage de toutes les missions diplomatiques et consulaires comme guides et références. A précisé l’ambassadeur conseiller Paka.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here