CEDEAO: Des statutaires ont prêté serment à Lomé.

0
529

La 80ème session ordinaire du conseil des ministres  de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest CEDEAO s’est ouverte le samedi 7 juillet  2018 à Lomé.

Prévus pour prendre fin ce Dimanche 8 juillet 2018, les travaux dirigés par le Ministre togolais  Robert Dussey, chargé des affaires étrangères et de l’intégration africaine ont vu la participation des délégations venues des 15 États membres de l’Espace, dont le Togo.

Ce premier jour de travail a vu l’examen et l’ adoption de plusieurs rapports relatifs au fonctionnement de l’institution au cours de la dernière période d’exercices.

Le  fait mageur de cette rencontre ce jour, est la prestation de serment  devant le juge de la CEDEAO, des nouveaux fonctionnaires nommés à l’issues des dernières reformés institutionnelles ayant intervenu cette année au niveau de la commission de l’institution.

Parmi les 19 postes attribués, Deux reviennent au Togo à travers les personnes de Téi Konzi, commissaire au commerce, douanes et libre circulation suivit de Kimelabalou Aba, Directeur Général du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’ouest.

Pour les autres , Il s’agit de  Jean- Claude Kassi Brou, de la côte d’Ivoire, au poste de Président,

de la Vice-Présidente Finda E.M.Koroma, de la Sierra Léone,

Du commissaire aux finances, Halima Ahmed du Nigeria,

Dr Kofi Konadu Apraku, du Ghana, chargé des politiques  macroéconomiques et de la recherche économique,

Du commissaire Sékou Sangaré, de la Guinée, chargé de l’agriculture, l’environnement et des ressources en eau,

Du commissaire Pathé Guéyé, du Sénégal,  chargé des infrastructures,

Du commissaire Francice Awagbè Béhanzin, du Bénin, chargé des affaires politiques, paix et Sécurité,

De Siga Fatima Jagne, de la Gambie, commissaire chargée des affaires sociales et genre,

De Vafolay Mbandoe Tulay, du Libéria, commissaire chargé de l’administration générale et de la conférence,

Commissaire Jérémias Dias Furtado, du Cap vert, chargé des ressources humaines,

Professeur Léopold Amado, de la Guinée Bissau, commissaire chargé de l’éducation, la science et la culture,

Sédiko Douka, du Niger, commissaire chargé de l’Energie et des mines,

Zouli Boukounga, de Burkina Faso, commissaire chargé des télécommunications et technologies de l’information,

Mamadou Traoré, du Mali, commissaire chargé de l’ industrie et de la promotion du secteur privé,

Dr Alfred Mahamadou Braimah, du Ghana, auditeur général des institutions de la CEDEAO et le

Professeur Stanley Okolo, du Nigeria, Directeur général de l’organisation ouest africaine de la santé OOAS.

Les impétrants sont aussitôt renvoyés à leurs charges pour leur prise de fonction pour un  mandat de quatre ans non renouvelable.

Cette réadaptation de l’institution sous-régionale intervient conformément aux dispositions statutaires en vigeurs dans la dynamique de son agenda 2020 qui ambitionne de passer de la CEDEAO des États à la CEDEAO des peuples.

Rappelons que le Togo assure la Présidence en exercice de l’institution depuis juin 2017 à travers la personne de son Président Faure Gnassingbé dont le mandat devrait prendre fin le 5 juin dernier.

Dieudonné Messan.

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here