Togo : Des drogues et produits illicites incinérés.

0
480

Photo : Yark Damehame, ministre de la sécurité et de la protection civile

D’après l’ autorité en charge de la sécurité et de la protection civile, le dispositif sécuritaire aux différents postes de contrôle du pays ont permis la saisie d’ un total de 91 601,796 kilogrammes de drogues dures dont la cocaïne, l’héroïne, le cannabis et des médicaments contrefaits avec une quantité non négligeable d’autres produits illicites tels que les boissons, des cigarettes, du vinaigre frelatées et des pétards.

ces produits saisis ont été brûlés ce vendredi 29 Juin 2018 après des testes de vérification  faits par des spécialistes qui se sont révélés positifs sous le regard des autorités du pays.

« C’est des produits qui nourrissent l’insécurité aujourd’hui dans le monde en allimantant les  caisses des malfaiteurs ». A affirmé Yark Damehame, Ministre de la sécurité et de la protection civile.

L’opération de répression aboutissant à ce résultat encourageant selon le gouvernement, concerne la période de juin 2017 à juin 2018 aux portes d’entrée du pays que sont le port, l’aéroport et les douanes.

Ces produits proviennent pour la plus part des pays de l’Europe et du continent asiatique pour faire le tour de la côte Ouest africaine et remonter vers leurs points de départ.

C’est une action qui intervient dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la drogue et  les produits illicites placée cette année sous le thème « écouter d’abord ».

Occasion  pour le gouvernement d’inviter les parents d’élèves  à plus de vigilance pour aider la jeunesse qui verse abusivement dans la consommation de ces produits à s’en abstenir pour ne pas  entraver leur avenir.

« Le constat que nous avons fait est l’utilisation de la drogue par la jeunesse, les élèves notamment. Ce n’est pas une bonne chose. Ecouter la jeunesse, c’est l’aider à s’épanouir. Si nous ne prenons pas garde cette jeunesse qui s’adonne à la drogue ne pourra pas assurer la relève dignement. C’est pourquoi nous nous joignons à la communauté internationale en appelant à la vigilance de tous »

A poursuivi le ministre.

Dieudonné Mesan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here