Aide et Action Internationale appelle à une éducation de qualité inclusive en Afrique.

0
409

Photo: Aïcha Ba Diallo, Présidente du conseil international d’Aide et  Action

Les gouvernants, salariés et autres responsables  de l’Organisation Non Gouvernementale Aide et Action Internationale Afrique  venus des 10 Etats membres dont le Togo, étaient en réunion statutaire le samedi 30 juin 2018 à Lomé.

Occasion pour chaque Etat  membre de faire tour à tour  le point sur la situation de l’exécution du programme  d’éducation  qui lui a été confié pour l’année 2017.

Selon le rapport présenté par les premiers responsables, les actions de l’association ont permis de toucher environ un million trois cent mille personnes dont des élèves, des enseignants, des élus locaux, et les membres des coalitions nationales pour l’éducation dans les dix pays membres au cours de l’année scolaire écoulée.

Une réussite malgré les difficultés  dans le monde selon les responsables.

« L’année 2017 a tenu ses promesses pour nos  actions en faveur d’un bien être partagé. Notre action s’est traduite par des réponses adéquates aux problématiques éducatives dans nos pays malgré la forte pression sur les ressources financières dans le monde. Ce qui a permis d’une part d’améliorer leurs conditions de vie, d’apprentissage et de travail et d’autre part,  de renforcer leurs capacités d’adaptation aux effets liés aux évolutions des contextes difficiles dans le monde».

A fait observer  Djibril Debourou, président d’Aide et Action Internationale.

Mais toujours est- il que des défis restent à relever pour la pérennisation des ces actions dans un monde en constante évolution.

« Le grand souci aujourd’hui est le renforcement de nos moyens financiers pour toucher davantage les communautés vulnérables .Il nous est impératif d’innover et de diversifier nos sources de financements, et nous travaillons donc à la mis en place d’un fonds de solidarité pour l’éducation en Afrique ». A ajouté le président.

Le but de cette rencontre qui intervient au terme de la première année de la convention d’objectifs 2017 -2019 fixées par l’Association lors de sa dernière assemblée générale statutaire, était de repositionner les moyens pour une éducation plus pertinente  et partagée en Afrique et de permettre à l’organisation qui se préoccupe de la question d’une meilleure éducation pour tous sur le continent, de prendre des dispositions pour faire face aux défis.

«  Nous visons une éducation de qualité toute au long de la vie, de la petite enfance à l’enseignement supérieur en passant par le secondaire sans oublier l’éducation des adultes et l’alphabétisation. Il s’agit d’une éducation ouverte et inclusive surtout pour les personnes handicapées ou vivants dans un environnement pauvre. Personne ne doit être laissé sur la berge en matière d’éducation , c’est ce que nous souhaitons pour l’Afrique ».

A martelé Aïcha Ba Diallo, Présidente du conseil international d’Aide et Action.

Aide et action est créée  de plusieurs années et  intervient dans les domaines de l’éducation en Afrique. A ce jour ses actions ont touché plus d’un million d’écoliers dans plus de mille écoles avec 145 salariés dans les dix Etats membres.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here