Togo : La réinsertion professionnelle des personnes handicapées engagée à Lomé.

0
750

Des cadres de l’Agence Nationale de Volontariat au Togo (ANVT), de l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) sont en formation à Lomé à partir de ce Mercredi 13 Juin 2018.

La convention relative aux droits des personnes handicapées en lien avec l’insertion professionnelle, les difficultés rencontrées par les jeunes  handicapés en matière d’insertion professionnelle et de l’entreprenariat, les Objectifs de Développement Durables ODD en lien avec le droit à l’emploi et l’insertion professionnelle des personnes handicapées  et l’accessibilité des infrastructures publiques et privées sont entre autres les thématiques qui occupent les débats.

Ils sont environ une trentaine de ces premiers responsables prenant part aux travaux qui ne prendront fin que le 15 juin prochain.

Placée sous le thème “plaidoyer pour l’insertion des personnes handicapées dans les programmes de promotion de l’employabilité des jeunes au Togo”, l’action  intervient dans la dynamique de la mise en œuvre du projet « emploi décent pour les personnes handicapées » dont la finalité est de contribuer significativement et dans une approche participative à l’insertion professionnelle et l’amélioration des conditions socioéconomiques des personnes en situation de handicap au Togo.

C’est un projet porté par la fédération togolaise des associations de personnes handicapées (FETAPH) appuyée par la coopération allemande et la CBM pour une durée de trois ans sur toute l’étendue du territoire national.

« Nous observons qu’il y a un  bon nombre de personnes qui sont diplômés aujourd’hui mais qui sont à la maison  sans avoir accès à l’emploi. C’est cette question que ce projet vient régler pour mieux insérer les personnes handicapées aussi bien dans le domaine privé que public ». A d’abord partagé  Marc Analène, Chargé de l’Inclusion des personnes Handicapées à la FETAPH avant de poursuivre « Quand une personne handicapée à de l’emploi elle a plus de considération, et donc cet atelier va nous permettre de partager les expériences de ces deux agences qui travaillent déjà sur ces questions, identifier les défis pour l’insertion professionnelle de ce groupe cible pour trouver des solutions appropriers. Nous attendons l’enrôlement de 500 personnes handicapées à travers ce projet de plaidoyer et d’installation de personnes handicapées vulnérables surtout celles qui ont appris des métiers et qui n’ont pas pu s’installer faute de moyens, leur octroyer des kits d’installation pour qu’elles puissent être à leur propre compte en exerçant les métiers qu’ils ont appris ».

Le but visé par cette séance de formation à terme  est de baliser la voie pour l’élimination des barrières et de renforcer l’inclusion des personnes handicapées au marché du travail au Togo en renforçant les capacités de ces décideurs du domaine de l’emploi sur  la thématique  du handicap en lien avec l’insertion professionnelle.

Dieudonné Messan

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here