Togo : Aide au développement, le rapport d’évaluation de l’UNDAF 2014-2018 et le plan commun de pays validés.

0
486

Réunis à Lomé mardi, les experts internationaux des Nations Unies et le gouvernement togolais ont examiné et adopté le rapport du  plan- cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement 2014-2018 et le rapport du   bilan  commun de pays.

Le plan cadre est un document de référence  du système des Nations Unies au Togo, conçu pour renforcer la coordination, la cohésion et la synergie  des interventions des agences et garantir leur alignement sur les priorités du pays, ainsi que les engagements internationaux en matière de développement et de droits humains.
Le gouvernement togolais et le système des Nations Unies   ont conjointement élaboré  en  2013 l’UNDAF 2014-2018 dont  la mise en œuvre a fait objet en 2017.
Ce rapport établi le bilan de  la contribution  des nations unies pour l’atteinte des résultats de développement du  Togo.
L’évaluation de ce  plan a permis d’identifier ses forces et faiblesses pour la mise en œuvre du cycle prochain.
« L’évaluation finale  du plan – cadre conjointement  conduit par le gouvernement  et l’Equipe de pays dans la perspective de formulation de nouveau cycle de programmation est réalisé dans une doubles finalité : accroitre la redevabilité et l’apprentissage.
Au plan de la redevabilité mutuelle, l’évaluation finale vise à rendre compte du bilan de la mise en œuvre du  cycle  de programmation finissant, en analysant  la pertinence l’efficacité, l’efficience et la durabilité des  interventions et contributions des Agences des Nations Unies au Togo.
Dans  l’optique de l’apprentissage, l’évaluation vise à tirer les enseignements sur le processus de conception, de planification, de mise en œuvre, de suivi et de coordination en  vue d’améliorer le cycle prochain.
Quant aux bilan commun de pays ,il est entrepris dans l’objectif de disposer des données sur le contexte national de développement notamment sur la situation par rapport aux objectifs de développements durables (ODD)  afin de nous permettre d’éclairer la définition de résultats stratégiques de hautes qualités de notre contribution aux priorités nationales de développement.
Notre espoir reste que ces deux rapports nous apportent un contenu utile qui réponde à nos  attentes pour nous permettre  d’entreprendre la phase de la planification qui commence des à présent ».
A déclaré Khardiata  Lô N’DIAYE, Coordonnatrice Résidente  du système des Nations Unies au Togo.
D’après   Essohanam EDOEOU, Directeur de cabinet du Ministre de la Planification du Développement.
« La méthodologie utilisée a permis de façon objective de tirer des enseignements de la mise en œuvre  de ce plan – cadre depuis 2014 jusqu’en 2017 et de formuler des recommandations pertinentes afin d’améliorer  l’efficacité du prochain cycle ».
Le rapport recommande sur le plan  de la sécurité entre autres de prendre d’avantage en compte les questions de genre en intensifiant  des  actions en  synergie avec les acteurs de la justice et de la santé pour la prévention et la prise en charge des victimes basées sur le genre dans le prochaine UNDAF.
Des efforts restent néanmoins à faire malgré l’avancé considérable dans le cadre de la mise en œuvre des politiques de développement selon l’analyse de développement fait dans le bilan  commun de pays sur les taux de croissance annuel moyen d’indicateurs associés aux  cibles des ODD à l’horizon 2030.
Le  nouveau UNDAF  est adopté   et couvre  la période 2019-2023.

 

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here